L'importance de rêver à demain

Partager

Sur le même thème

NICOLE HUYBENS
Le Quotidien

Je formule pour la région les mêmes voeux que ceux rêvés au fond de mon coeur pour le reste du monde. Je souhaite que les humains et la nature puissent vivre en 2013 dans un monde plus libre, plus juste, plus vert et plus responsable.

Je ne souhaite ni une révolution ni une simple évolution, mais une métamorphose de notre monde. Nous ne pouvons plus simplement évoluer. Notre système économique est arrivé au bout de ses promesses et ses effets pervers font de plus en plus intrusion dans nos vies.

Quant à la révolution, nous savons ce que cela donne: tous ceux qui ne partagent pas les idéaux du groupe au pouvoir se font écraser ou fomentent une autre révolution pour écarter les opprimés d'hier devenus oppresseurs à leur tour. Une métamorphose ferait la large part aux bénéfices issus de l'organisation socio-économique d'aujourd'hui dont peu de personnes seraient d'accord de se passer, et auxquels tant d'autres aspirent.

Elle prendrait en considération l'idée que la nature n'est pas taillable et corvéable à la merci de nos désirs les plus futiles. Elle est notre partenaire dans un destin planétaire commun.

Enfin, la métamorphose inclut l'idée de porter avec les générations antérieures la responsabilité du monde que nous laisserons aux générations futures.

Par exemple, je souhaite qu'en matière de gestion forestière, nous surmontions les argumentations dogmatiques des uns et des autres pour imaginer ensemble la forêt souhaitée dont hériteront ceux qui nous suivront: des écosystèmes en santé, une forêt plantée là où il n'y en a plus pour limiter l'impact des changements climatiques, une biodiversité respectée et une utilisation accrue du bois pour toutes sortes d'usages.

Inégalités

Un autre exemple: si les différences entre les humains sont naturelles, je souhaite qu'en 2013, nous soyons plus nombreux à dépasser ce destin biologique en considérant ces inégalités comme un défi social à relever et pas comme une condamnation naturelle.

Cela se concrétiserait par une meilleure répartition des richesses produites par ceux qui sont habiles dans ce domaine, un système d'éducation permettant à tout enfant de se construire une vie d'adulte épanouissante et des soins de santé pour ceux qui n'y ont pas accès.

Métamorphoser le monde, c'est volontairement construire un autre demain avec ce qui est déjà là aujourd'hui, faire autre chose avec la même chose...

Énergie et aide

Je nous souhaite heureux dans ce pays de cocagne où la plupart d'entre nous ont tout et même plus. Et pour ceux qui n'ont rien ou pas assez, je leur souhaite toute l'énergie et toute l'aide indispensables pour que leur vie ressemble à ce qu'ils veulent en faire. Que chacun puisse participer de manière visible, active et concrète à l'humanisation de l'humanité, voici en quelques mots mes voeux pour notre région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer