Le Québec sous l'emprise des francs-maçons

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Opinion du lecteur
Le Quotidien

Récemment, j'étais dans un groupe où une dame parlait avec agressivité du passé de l'Église: «Elle nous a fait voir des péchés partout, les prêtres obligeaient les femmes à avoir des enfants... De toute façon, y en a pu de péchés.»

Je me demandais quel éberlué de curé avait tellement traumatisé les vieilles de son temps; c'était toujours pas la faute du pauvre curé si le mari ne voulait pas se faire un noeud dans...et se priver de sexe!

 

Remarque

J'ai fait remarquer ceci à la bonne dame: depuis que les églises sont au tiers pleines et que les gens ont délaissé le sacrement du pardon, il y a de plus en plus de désordres qui se produisent dans la société. Les injustices, les suicides, les meurtres, les avortements, les mutilations (ligature, vasectomie).

Il y a aussi un nouveau péché plus sournois, qui va faire un ravage épouvantable au sein de la société québécoise. Ce nouveau péché est qualifié de macédoine indescriptible par Jacques Brassard et d'horreur. Il s'agit du cours d'Éthique et de Culture religieuse obligatoire pour des enfants de 6 ans jusqu'à la fin du secondaire.

Ignominie

On voit déjà le fruit empoisonné que cache ce cours. Pour vérifier, je demande à mon petit-fils, qui est en 5e année, ce qu'il pense de ce nouveau cours. il me dit: «Mamie, toutes les religions sont bonnes ...» Je lui dis: «Il y a du bon dans toutes les religions comme il y a du bon dans tous les humains, mais la meilleure et la vraie, c'est notre religion catholique.»

Jacques Brassard a très bien démontré l'ignominie de ce cours. Relisez ce qu'écrit le géniteur du cours, Fernand Ouellet, et vous verrez comme moi que ça sent la franc-maçonnerie à plein nez. Avis aux parents de le contester fermement et de le faire disparaître du primaire et du secondaire.

Nos impôts doivent servir à payer des enseignants respectueux des parents et des enfants qui leur sont confié. Ces profs doivent relever le défi qui consiste à faire respecter la charte des Droits et libertés. La suspension des élèves à Granby suscite l'indignation avec raison et donne un exemple de la façon odieuse dont le gouvernement traite les parents.

Démocratie

Les articles de la charte qui ont été changés en catimini par Pauline Marois, l'ont été en six étapes à partir de 1995 pour en arriver jusqu'au cours d'Éthique et Culture religieuse. C'est une volonté politique sournoise pour contrôler la population. Ainsi, nous ne sommes plus dans le règne de la démocratie mais de la dictature.

Au Québec, la population est au prise avec un petit groupe d'agnostiques désireux d'enfoncer de force dans la gorge la perspective des célébrations relatives aux fêtes de fin d'année et du solstice d'hiver. C'est pour ainsi dire utiliser tous les moyens pour tuer le vrai sens religieux catholique.

Hermance Côté

Alma

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer