Que faire après les Fêtes?

CHRONIQUE / Oups! Vous avez trop mangé pendant les Fêtes! Que faire? Je ne suis... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Poirier
Le Quotidien

CHRONIQUE / Oups! Vous avez trop mangé pendant les Fêtes! Que faire? Je ne suis pas diététicienne, mais je peux quand même vous mettre sur de bonnes pistes.

Je profite de ce sujet pour revenir sur une question qui revient tellement souvent lors de mes cours de cuisine: «est-ce que c'est bon pour la santé?» Et ma réponse reste toujours la même: l'important, c'est d'adopter une alimentation variée. L'abus de quoi que ce soit n'est pas une bonne idée. Exemple: est-ce que les fruits et les légumes sont bons pour la santé? Bien évidemment, mais si vous ne mangez que ça, il vous manquera autre chose. Il faut voir à bien équilibrer son assiette pour pouvoir profiter des bienfaits de chacun des aliments.

Il faut également se poser la question «pourquoi est-ce que je mange?» La première raison qui devrait vous venir à l'idée, selon moi, est «pour me donner de l'énergie». Est-ce que les aliments que je vais choisir vont convenir pour me soutenir tout au long de l'effort que j'aurai à fournir? Évidemment, la réponse ne sera pas la même pour tout un chacun.

Voici quand même quelques petits trucs qui peuvent convenir à tous.

• Boire beaucoup d'eau après avoir surconsommé de l'alcool. On ne le répétera jamais assez, toujours boire (de l'eau a priori) et bien s'hydrater n'est pas un secret pour personne. Mais combien de vous le font vraiment? Parce que l'alcool déshydrate votre organisme, boire de l'eau pourra aider à lutter contre les symptômes déplaisants d'une gueule de bois, à réhydrater votre corps et à expulser les toxines. Pas seulement pour éviter la gueule de bois, il est important de toujours boire de l'eau pour s'hydrater.

• Ne pas sauter de repas: faire 3 repas par jour. Il est conseillé de faire un repas plus léger plutôt que de sauter un repas.

• Choisissez de petits repas faits de glucides complexes (fruits, légumes, grains entiers) et de protéines maigres, c'est-à-dire sans peau ni graisse (poulet, poisson, haricots, noix, soja, etc.). Pensez à préparer les viandes et les poissons en grillades, à la vapeur ou au four.

• Réduire pour un moment votre consommation d'alcool.

• Diminuer les sauces et éviter les fritures.

• Éviter les pâtisseries et gâteaux faits de sucre raffiné. Choisissez des fruits frais ou congelés que vous ajouterez à du yogourt grec. Accompagnez-le de granola maison fait de flocons d'avoine.

• Pensez aux soupes et potages. N'oubliez pas que les soupes maison resteront les meilleures pour votre santé puisque vous pouvez contrôler la quantité de sel que vous y ajouterez. De plus, vous n'aurez pas tous les additifs de conservations qui leur sont ajoutés. (consultez mes chroniques sur le site Web pour plusieurs recettes)

Intolérance au lactose

Parfois (j'aimerais mieux écrire «trop souvent», mais je me retiens), certaines personnes se font dire qu'elles ont des intolérances alimentaires, mais rien de plus. Ces personnes repartent sans informations et doivent jongler avec ce problème et coupent plusieurs mets de leur alimentation en croyant cela nécessaire. J'ai justement eu affaire à des personnes intolérantes au lactose, durant le temps des Fêtes, lors de certaines activités. Voici l'information, tirée d'un texte écrit par Hélène Laurendeau au sujet des fromages, que j'avais promis de donner pour ces personnes:

«À l'exception des fromages fondus et des fromages frais (cottage, ricotta, fromage blanc...), les fromages affinés contiennent naturellement très peu de lactose. Selon l'agronome Jacques Goulet, professeur en Science des aliments et nutrition à l'Université Laval, 80 à 90% du lactose est éliminé sous forme de lactosérum lors de la fabrication; le reste se décompose au cours du vieillissement du fromage. Un bon tuyau: plus le pourcentage d'humidité est bas, moins le fromage contient de lactose.»

Également, sur le site www.savoirlaitier.ca, vous trouverez un tableau affichant le pourcentage de lactose de certains produits laitiers. Ainsi, vous pourrez constater que pour une portion de 50 g, le fromage Suisse Emmental en contient 0,03, le fromage Mozzarella 0,04 et le fromage Parmesan 0,08. Plus raison de se passer de ces délices!

Brie, double-crème et triple crème

Ces fromages se retrouvent dans la catégorie des fromages à pâte molle. Ce sont des fromages dont la pâte n'est ni pressée ni cuite. Leur texture est crémeuse, onctueuse et fondante parce que leur taux d'humidité varie entre 50% et 60% et qu'ils contiennent habituellement entre 20% et 26% de matières grasses. Ce pourcentage sera plus élevé dans le cas des fromages de type double-crème ou triple crème, qui sont fabriqués avec du lait additionné de crème.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer