Les additifs alimentaires 

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / Loin de moi l'idée de vous faire la morale aujourd'hui, mais j'ai... (123RF)

Agrandir

123RF

Caroline Poirier
Le Quotidien

CHRONIQUE / Loin de moi l'idée de vous faire la morale aujourd'hui, mais j'ai parfois beaucoup de difficulté à comprendre les gens quant à leur rapport avec la nourriture !

Les médias n'arrêtent pas de nous rappeler l'importance de bien s'alimenter et c'est encore la malbouffe qui trône au premier rang de ce qui est consommé chaque jour. J'avoue que l'on puisse craquer pour celle-ci de temps en temps. Une fois par semaine...est-ce que ça pourrait être raisonnable ? 

Voici donc ma vraie question : auriez-vous oublié à quoi ça sert de s'alimenter à la base ? Il est vrai que nous avons une grande variété d'aliments sur le marché, mais pourquoi choisir délibérément ceux qui ne sont pas bons pour la santé, qui ne nous donneront pas l'énergie nécessaire pour accomplir nos tâches ? Pour la voiture, c'est certain, vous allez me dire qu'on a beaucoup moins de choix, mais feriez-vous le plein avec l'essence qui pourrait endommager le moteur ou modifier ses performances ? Je suis certaine que la majorité d'entre vous a répondu NON, que vous voulez ce qu'il y a de meilleur pour qu'elle soit en état de marche le plus longtemps possible, et ce, à son meilleur. Mais pourquoi est-ce que ce n'est pas la même réponse pour vous, pour votre corps, pour votre santé ?

L'équilibre alimentaire, c'est se nourrir d'aliments variés dans le but de fournir tous les nutriments nécessaires à l'organisme afin de lui permettre de fonctionner au meilleur de sa capacité, et ce, dans tous les domaines : physique, psychique et spirituel.

Ok, je l'admets, il n'est pas toujours facile d'éviter les aliments transformés. On n'a pas toujours le temps ni le goût de cuisiner. Le gros problème de ces plats déjà préparés, c'est qu'ils contiennent la plupart du temps des additifs de toutes sortes pour vous séduire, se conserver, les rehausser, les stabiliser, les colorer... Il faut être bien conscient que ce n'est pas parce qu'un aliment industriel a un goût irrésistible qu'il est nécessairement bon pour la santé ! En effet, les arômes artificiels et les rehausseurs de goût comme le glutamate monosodique (MSG), pour ne nommer que celui-là, sont probablement dans la liste des ingrédients servant à tromper vos papilles.

Optez pour des aliments frais, nature et sans additifs

Pourquoi ce sujet cette semaine ? En réaction à une dame qui cherchait l'autre jour un produit nommé Whip it. Selon elle, c'était un produit merveilleux ! Elle en ajoute à sa crème fouettée et ainsi, elle peut la conserver au frigo plusieurs jours (je crois même qu'elle me disait quelques semaines). Bon, je ne le connais pas celui-là ! Je lui demande alors si elle sait de quelle substance il est composé pour être si merveilleux. Elle ne le sait pas et n'est pas tellement intéressée à le savoir puisqu'elle le consomme en petite quantité de toute façon ! Pour exagérer, je lui réponds que je ne prendrais même pas un peu de cyanure à tous les jours juste pour améliorer de quelques façons que ce soit ma nourriture ! Oui, j'en mange de la malbouffe...parfois ! Non, je ne suis pas parfaite (et de loin) ! Il y a des gens qui s'alimentent encore bien mieux que moi, qui bougent, qui font du sport...Mais l'essence de mon message est de vous sensibiliser et d'être conscients qu'un petit peu de ceci par-ci et un peu de ça par-là fini par faire un tout. Et après, on se demande pourquoi on n'a pas d'énergie !

Qu'est-ce qui me fait réagir à ce produit, le Whip it ? Après avoir fait mes recherches, c'est un ingrédient qu'il contient : le phosphate de calcium aussi appelé orthophosphate de calcium. 

Qu'est-ce que ça mange en hiver du phosphate de calcium ?

Les phosphates de calcium existent à l'état naturel et composent notamment la partie minérale des os et des dents. Ils se retrouvent également dans le plasma sanguin et le cytoplasme. Le phosphate de calcium dit alimentaire est un additif très utilisé dans les produits industriels comme humectant, agent levant, séquestrant, stabilisant, épaississant, régulateur de l'acidité, agent antiagglomérant, agent affermissant et finalement agent de traitement des farines.

Personnellement, je m'abstiendrai donc d'en consommer si je n'y suis pas obligée ! Déjà qu'il y en a probablement dans plein de produits dont je ne me doute même pas.

Pour en savoir plus

Sur le site www.additifs-alimentaires.net, vous trouverez une liste complète des additifs alimentaires classés selon leur degré de toxicité et pour celui-ci, on peut y lire : « on trouve aussi du phosphate de calcium dans les cosmétiques (pâte à dents), et dans les pharmaceutiques (suppléments en calcium par ex.). Dans la liste des résidus autorisés qu'il peut contenir, on peut y lire : Aluminium (≤ 200 mg/kg), fluorures (≤ 50 mg/kg, exprimés en fluor), traces (≤ 10 mg/kg) de plomb, de mercure, de cadmium, d'arsenic.

En usage médical, le phosphate de sodium a déjà causé des néphropathies de phosphate chez certaines personnes (...). Bien que les liens de cause à effet soient équivoques, les préparations médicinales à base de phosphate ont été retirées aux États-Unis. Étant donné qu'il existe des solutions de remplacement sûres et effectives, plusieurs auteurs ont recommandé l'abandon généralisé du phosphate par voie orale ».

Quant au site de Santé Canada, rien n'est déclaré sous le nom de phosphate de calcium dans la Liste des additifs alimentaires autorisés au Canada qui a été archivé le 24 juin 2013.

On peut y lire : « Si votre substance n'apparaît pas dans le dictionnaire, c'est qu'il ne s'agit pas d'un additif alimentaire. La définition légale d'un additif alimentaire exclut certains ingrédients de type courant comme le sucre et le sel, les vitamines, les préparations aromatisantes, etc. Par exemple, on pense généralement que le glutamate monosodique (GMS ou MSG) est un additif alimentaire, mais en réalité il s'agit d'un rehausseur de saveur, et à ce titre, il ne figure pas au présent dictionnaire. »

Me voici sans mots devant cet énoncé puisqu'on sait bien que les restaurants asiatiques sont contrôlés pour les quantités utilisées dans leur cuisine !

Chroniques complémentaires

Dans l'onglet chronique sur mon site Web, entrez ces mots dans l'outil de recherche pour des lectures complémentaires sur le sujet des additifs alimentaires : Mets-y de la ....Belsoy ; Visez santé, faites des choix éclairés ; Qu'est-ce que la cochenille et Controversé MSG

Sources pour cette chronique : www.oetker.ca/ca-fr/, www.dangersalimentaires.com, Santé Canada, www.additifs-alimentaires.net, www.les-additifs-alimentaires.com/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer