Toffie devient soudainement agressive

Du jour au lendemain, pour se protéger, Toffie... (Photo courtoisie)

Agrandir

Du jour au lendemain, pour se protéger, Toffie s'est mise à être agressive et à vouloir mordre quiconque s'approchait d'elle. La famille ignorait qu'elle avait des problèmes de santé.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Picotte
Le Quotidien

Il y a quelques semaines, Toffie s'est mise à être soudainement agressive et à vouloir mordre quiconque s'approchait d'elle. La famille de Chicoutimi-Nord, composée de sept personnes, croyait que leur chienne d'un an n'arrivait plus à contrôler sa débordante énergie et que ses comportements dégénéraient pour cette raison.

Dans cette famille, composée de cinq adolescents et... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Dans cette famille, composée de cinq adolescents et deux adultes, c'est surtout Michaël Asselin qui s'occupe de Toffie.

Photo courtoisie

Voici un souvenir du jour de l'adoption de... (Photo courtoisie) - image 1.1

Agrandir

Voici un souvenir du jour de l'adoption de Toffie en août 2015. Elle est entourée de Maxime, Alexandre, Michael et Lou Asselin (Laura absente).

Photo courtoisie

«Elle attaquait les gens qui entraient dans la maison et essayait de les mordre. Même envers nous, quand on venait pour la flatter, elle réagissait souvent mal», explique Virginie Martel, qui ne savait plus quoi penser. La famille devait enfermer leur chien quand la visite débarquait. Inquiet, tout le monde commençait à perdre confiance en l'animal... «On s'est mis à penser qu'elle n'était peut-être pas faite pour nous et que nous étions une trop grande famille. Comme on voulait tout essayer, on se préparait à suivre des cours de dressage», se remémore la maman d'une famille recomposée de cinq adolescents.

Toffie a été adoptée il y a un an pour combler le désir d'avoir un ami canin avec qui jouer. Un des enfants, Michaël Asselin, qui adore les animaux, est rapidement devenu le plus disposé pour cette bête. C'est lui qui s'occupe davantage de la belle labrador croisée berger allemand qui est enjouée, active et parfois malcommode. La tournure des événements décevait tout le monde...

Pendant un mois, la famille Asselin a enduré des comportements incompréhensibles et difficiles à gérer, jusqu'à ce que Toffie se mette à ne plus manger et à maigrir. Comme elle mange souvent des cochonneries, Virginie a cru à une petite indigestion. Voyant son état se dégrader, celle qui n'en était pas à son premier chien se résigne à aller chez le vétérinaire. Ce dernier annonce une importante masse au niveau de l'intestin. L'intestin étant perforé et infecté. Le docteur croit que la blessure interne, devenue très grosse, perdure depuis plus d'un mois, ce qui correspond au changement de comportement de leur chien. À son grand soulagement, Virginie comprend finalement que Toffie, qui éprouvait de la douleur extrême, se protégeait en tentant de mordre. La jeune bête, qui aime bien s'adonner à des jeux de destruction, avait sans doute mangé quelque chose de nocif ayant causé cette perforation.

La délicate opération d'urgence s'avère un incontournable puisque Toffie est à quelques heures de la mort. L'investissement monétaire est important. «J'annonce donc à ma famille la situation et je leur demande l'autorisation de sacrifier le budget des vacances estivales pour faire opérer Toffie. Tout le monde accepte instantanément», ajoute Virginie.

Une équipe de trois vétérinaires se mettent à l'oeuvre pour tenter de sauver la chienne, mais les chances qu'elle ne s'en sorte pas font partie des possibilités. «On m'a dit que c'était une des plus grosses opérations qu'ils ont eu à faire», précise Virginie. Qualifiant leur petite patiente de miraculée, après des heures de travail, les vétérinaires peuvent crier victoire! Ils viennent de sauver Toffie! Une série d'antibiotiques s'en suit, et les comportements agressifs disparaissent aussi vite qu'ils sont apparus. Pour ce qui est des vacances 2016, la famille a prévu s'amuser dans leur région au lieu de quitter pour les États-Unis.

À retenir!

La morale de cette histoire, c'est que si votre animal se met soudainement à mordre ou à faire pipi partout, plusieurs seront tentés de penser qu'il a un problème de comportement. Les brusques changements de comportement ne sont pas à négliger non plus chez le cheval et le chat! Pensez d'abord et avant tout à écarter tout problème de santé en demandant conseil à votre vétérinaire. Quand ils souffrent, les animaux ont le réflexe instinctif de se protéger en utilisant des signaux qui ressemblent parfois à de l'agressivité. Ne vous lancez surtout pas sur Internet, à la recherche de conseils rapides. Évitez aussi de poser vos propres diagnostics. Vaut mieux laisser ce volet aux professionnels. Ça évitera bien des complications supplémentaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer