«Ajouter de la vie à nos années»

Jimmy Sévigny... (Photo courtoisie)

Agrandir

Jimmy Sévigny

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Poirier
Le Quotidien

C'est ce dont Jimmy Sévigny nous a entretenus lundi soir lors de sa conférence chez Eugène Allard de Chicoutimi. Il était en feu!

Cette rencontre qui devait durer 60 minutes a finalement duré...2h15. Que des éloges à la fin de la soirée: dynamique, drôle, inspirant, généreux...Ce ne sont là que quelques qualificatifs entendus à la fin de la soirée.

On entend souvent des conseils afin d'ajouter des années à nos vies, mais si ces années n'étaient pas aussi belles qu'elles le devraient?

Jimmy a transformé la sienne du tout au tout.

Connaissez-vous Jimmy Sévigny?

Vous l'avez peut-être vu à l'émission Tout le monde en parle du 16 avril à Radio-Canada, dans laquelle il a livré un émouvant témoignage sur son cheminement. C'est un petit gars de chez nous, de La Baie plus exactement, dont nous pouvons être très fiers. Fiers de son courage, de sa détermination et de sa persévérance.

Imaginez faire un infarctus à l'âge de 19 ans. Oui, oui! Vous avez bien lu, 19 ans. À ce moment de sa vie, Jimmy pesait 452 livres (205 kg). Son alimentation et son mode de vie n'étaient pas ce qu'il y a de plus reluisant. Évidemment, à ce poids, il était plutôt sédentaire puisque les moindres déplacements représentaient beaucoup d'efforts physiques.

Ce signal envoyé par son corps, il s'en est servi pour renaître en toute conscience. Je dis «en toute conscience», puisque je considère qu'à partir de notre naissance et dans nos premières années de vies, nos choix ne sont pas conscients à 100% puisqu'on ne peut choisir ce que l'on ne connait pas.

Si les parents servent de la malbouffe aux repas, je ne pense pas que ce sera un enfant de 3 ans qui dira à ses parents qu'il préfèrerait une alimentation équilibrée!

Pour en revenir à Jimmy, à partir de ce moment, plus question de retomber dans la même façon de vivre. Il se prend alors en main et à force de courage, de persévérance et de détermination, il réussira à perdre plus de 272 livres (123 kg) sans avoir eu à subir une intervention chirurgicale.

De la persévérance, il a dû en avoir besoin de toute une bordée. Combien de fois avez-vous pris une résolution et l'avez laissé tomber après quelques semaines? 272 livres. Pas une mince affaire! Et tout ça en seulement quatre ans. Le plus difficile après, ne plus revenir en arrière et reprendre de poids, nous dit-il.

Je ne saurais vous dire combien de trucs faciles et de conseils, Jimmy nous a livrés lundi soir. Beaucoup plus que les gens présents ne s'y attendaient j'en suis convaincue. Et parmi tous ces conseils, le plus surprenant pour plusieurs, la meilleure façon de perdre du poids est de manger. Manger oui, mais pas n'importe quoi!

Bien manger et comprendre l'alimentation, ce n'est pas facile pour tout le monde. Je le dis et le répète aussi depuis longtemps aux participants de mes cours de cuisine: si on ne mange que parce qu'il faut manger, sans se soucier de l'énergie que les aliments nous apportent, on aura de la difficulté à passer à travers les journées. On se sentira tout le temps fatigué. Jimmy l'explique vraiment bien, le démystifie de façon énergique et claire. Il démontre le fait que ce soit en mangeant mieux et/ou en bougeant un peu plus, qu'une métamorphose s'effectuera inévitablement. Son discours n'est pas axé uniquement sur la perte de poids. Son but premier est de faire comprendre comment vivre en harmonie avec soi-même. Être en santé mentale et physique en passant par de saines habitudes de vie.

Maintenant âgé de 42 ans, on peut dire que Jimmy travaille beaucoup. Entre autres, cet excellent communicateur parcourt le monde pour donner des conférences, il a plusieurs livres à son actif et une vidéo d'entrainement «Évolution» qui est numéro 1 des ventes au Canada. Rendez-vous sur son site jimmysevigny.com pour découvrir tout ce que cet homme fabuleux a comme corde à son arc. Il saura vous inspirer.

Vous l'avez manqué! Surveillez bien, il veut revenir nous voir, il était bien content de faire un petit séjour dans son Saguenay natal.

Chroniques complémentaires

Jimmy nous a fait part des bienfaits de certains aliments, dont je vous ai déjà entretenu.

Dans l'onglet chronique sur mon site Web, entrez ces mots dans l'outil de recherche pour plus de détails sur ces sujets et des recettes contenants ces ingrédients:

«Curry ou Cari? Là est la question!» pour le curcuma.

«Le stévia» pour les substituts du sucre.

«Petit débrouillage» qui traite de la vraie cannelle du Sri Lanka et de la casse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer