L'homme idéal

Il paraît qu'on a l'air plus intelligent lorsqu'on cite une recherche. Eh bien,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Il paraît qu'on a l'air plus intelligent lorsqu'on cite une recherche. Eh bien, selon une enquête menée par une entreprise britannique en 2012, l'homme parfait mesure six pieds, il a les cheveux foncés et sans être un roi de la mode, il a du goût en matière vestimentaire. Il préfère la bière au vin. Il mange de la viande et refuse de se conformer au végétarisme. Il doit aussi appeler régulièrement sa mère, pleurer dans les films, gagner beaucoup d'argent et savoir manier la perceuse. Et là, je parle de rénovation.

Avouez, mon QI vient de grimper. Bon, le sondage de la compagnie vestimentaire Austin Reed me semble loin de la réalité. En tout cas, les Québécoises n'ont pas été consultées ou peut-être que les choses ont changé depuis 2012.

Je ne sais pas pour vous, mais je m'en fiche qu'un homme préfère le tofu au steak. «Ah désolée. Tu es super, mais tu manges trop de graines de lin et du tempeh pour moi». Pas certaine que ça passe.

L'homme idéal doit préférer la bière. C'est vrai qu'un homme qui boit une cervoise dans une bouteille ou dans une chope, ça fait viril. Mais bon Dieu que j'aime mieux déguster un Barolo avec minou qu'une pinte de blonde. Mais ça, les goûts ne se discutent pas.

Il doit être grand le monsieur, selon les quelques milliers de femmes interrogées dans le sondage. Elles rêvent à 6 pieds! Un grand homme, c'est beau. Mais un charmant individu de 5,7 pieds, c'est aussi beau.

La même ligue?

Dans les dernières semaines, ce sujet a fait l'objet de plusieurs discussions entre filles. En moins de quelques mois, quatre de mes plus proches amies se sont séparées. Signe du printemps! Et dans presque tous les cas, elles sont parties pour le mieux. Peut-être que je suis protectrice et j'ai sûrement un parti pris, mais je trouve parfois que les copains de mes amies ne sont pas à la hauteur. Elles sont ambitieuses, intelligentes, belles, aventurières... Comme cette amie, dont je vais taire évidemment le nom. Son chum ne voulait jamais sortir. Il préférait écouter le hockey à la télé pendant que sa copine allait à un spectacle. Il était gentil, mais pas surprenant ou enthousiaste. Il a un bon travail, mais n'a jamais rêvé de monter les échelons. «Quoi, tu me laisses?». Il était surpris quand mon amie a décidé de le plaquer. Même si pendant des mois elle avait répété qu'elle aimerait faire des activités avec lui, voyager ou simplement prendre une marche en amoureux. Il était trop tard pour coller les morceaux. Comme la plupart des femmes, elle a réfléchi longtemps avant de faire le saut.

C'est pour ça qu'à mes yeux, l'une des plus belles qualités d'un homme, c'est de savoir écouter et communiquer. Bon, j'aime aussi les bonnes épaules. laura lévesque

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer