Mandat d'arrestation émis contre Gilbert Desrosiers

Insatisfait des raisons invoquées par Gilbert Desrosiers pour... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Insatisfait des raisons invoquées par Gilbert Desrosiers pour justifier son absence en cour, le juge Michel Boudreault a émis un mandat d'arrestation contre l'homme d'affaires.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Homme d'affaires et consultant auprès de diverses entreprises, mais aussi présumé fraudeur, Gilbert Desrosiers fait actuellement l'objet d'un mandat d'arrestation par le Tribunal du district judiciaire de Chicoutimi en raison d'une absence injustifiée à la cour.

Le juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec, a émis le mandat vendredi matin se disant nettement insatisfait des raisons invoquées par l'individu accusé d'une fraude de 1296 $ auprès d'un marché d'alimentation IGA.

Après avoir accepté la demande de Me Dominic Bouchard de cesser d'occuper dans le dossier en raison d'un manque de collaboration du client, le juge Boudreault a voulu en savoir un peu plus.

Me Julien Boulianne, qui représentait son associé, a fait savoir que Desrosiers s'était même constitué un nouvel avocat, en Me Louis-Philippe Mercier, de l'Aide juridique. 

De plus, Desrosiers, qui doit subir son procès devant jury pour une autre histoire de fraude à l'endroit de l'entreprise Multi précision GB et de sa directrice Mélanie Boucher, a fait parvenir un billet médical au Tribunal précisant qu'il se trouve actuellement en dépression majeure pour une durée indéterminée.

« Ce document comporte plusieurs zones grises. La note provient d'un pharmacien et ça nous dit que l'accusé est stressé de devoir se présenter en Cour. Si je devais faire ça chaque fois, la Cour se terminera à 10h15 le matin », a indiqué le juge.

« Ça ne me satisfait pas comme réponse. Le dossier date de 2015 et on se doit de faire avancer les choses », a ajouté le magistrat.

Me Marie-Ève St-Cyr, de l'Aide juridique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a rapidement communiqué avec ses collègues du district de Salaberry-de-Valleyfield afin de s'enquérir de la situation. 

Les responsables ont confirmé n'avoir aucun dossier ouvert au nom de Gilbert Desrosiers.

« Avec ce que j'entends, je me vois dans l'obligation d'émettre un mandat d'arrestation immédiat », a conclu le juge Boudreault.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer