Un duplex ravagé à Arvida

Au départ, les pompiers craignaient que des gens... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Au départ, les pompiers craignaient que des gens soient coincés à l'intérieur de la maison, mais tout le monde a finalement eu le temps de quitter à temps.

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un incendie a complètement ravagé un duplex situé au 1740 rue Maxwell, à Arvida, dans la nuit de mardi à mercredi. Les pompiers ont été appelés à se rendre sur les lieux peu avant 3 h 45.

Au départ, les pompiers craignaient que des gens soient coincés à l'intérieur de la maison, mais tout le monde a finalement eu le temps de quitter à temps. Des maisons voisines ont été évacuées par précaution, mais les résidants ont pu réintégrer leur domicile après quelques heures. 

Le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saguenay, Yanick Bouchard, ne peut confirmer les causes de l'incendie. Des enquêteurs de la Sécurité publique de Saguenay et du service incendie doivent se rendre sur les lieux afin d'éclaircir les circonstances du brasier.

«Ce n'était pas un incendie manifestement accidentel donc c'est pour cette raison que nous avons décidé d'enquêter les lieux, conjointement avec les pompiers de Saguenay», a expliqué le lieutenant Jean-François Imbeault, de la Sécurité publique de Saguenay. Il a ajouté qu'il s'agissait d'une procédure normale lorsque la cause du brasier n'est pas connue. Tard mercredi, l'enquête suivait toujours son cours et la SPS n'avait pas de nouveaux détails à dévoiler.

Pour ce qui est des habitants du duplex incendié, ils ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Avec Jonathan Hudon

Recherché pour actions indécentes

Un homme d'une cinquantaine d'années est recherché pour actions indécentes. L'événement est survenu mardi midi dans les sentiers du Camp des hommes, à Chicoutimi-Nord. Vers 12 h 20, un jeune homme se promenait quand l'individu a surgi devant lui. Il disait avoir retrouvé un chien et voulait savoir si c'était le sien. Le jeune homme a dit non avant de poursuivre sa route. Il a cependant été interpellé de nouveau par le suspect. Ce dernier lui a demandé de se retourner, exhibant son pénis et lui demandant de le masturber et lui faire une fellation. La victime a rapidement pris la fuite. Le suspect est un homme d'une cinquantaine d'années de race blanche qui parle français. Il portait un t-shirt gris pâle et une casquette noire. Il est bedonnant et corpulent. Les personnes qui détiennent des informations doivent communiquer avec la Sécurité publique de Saguenay au 418-699-6000. Rappelons que le secteur des sentiers du Camp des hommes a été pointé du doigt, au cours des dernières années, parce que des hommes se prêtant à des activités sexuelles y avaient justement été aperçus.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer