Ex-moniteur du Lac Pouce: 24 mois de prison pour Pellicule

Sébastien Tremblay, dit Pellicule, passera les 24 prochains...

Agrandir

Sébastien Tremblay, dit Pellicule, passera les 24 prochains mois à l'ombre pour avoir commis des attouchements sexuels sur cinq garçons en 2013.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Emprisonné depuis le 1er juin, l'ex-moniteur du Lac Pouce à Laterrière, Sébastien Tremblay, dit Pellicule, passera les 24 prochains mois à l'ombre pour avoir commis des attouchements sexuels sur cinq garçons en 2013.

Le juge Paul Guimond avait pris la cause en délibéré avant de rendre sa sentence. Au moment des représentations sur sentence, Me Marie-Ève St-Cyr, de l'Aide juridique, suggérait une peine de 15 à 18 mois de détention, alors que Me Nicole Ouellet, de la Couronne, pensait qu'une sentence de 24 mois et une probation de 36 mois devaient être imposées.

« Pellicule » Tremblay a été reconnu coupable, le 5 octobre 2016, d'avoir commis des attouchements sexuels sur cinq garçons, entre le 14 juillet et le 2 août 2013, au moment où il se trouvait en lien d'autorité auprès des enfants.

Le juge a estimé qu'il ne pouvait se ranger derrière la demande de la défense et qu'il devait imposer une peine qui serait dissuasive et dénonciatrice.

Tremblay agissait alors comme moniteur de nuit au Lac Pouce. Il a touché les parties intimes des victimes par-dessus les vêtements ou les sacs de couchage au moment de les border pour la nuit ou de les réveiller le matin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer