Une présumée tête dirigeante de trafic de méthamphétamine comparaît

Palais de justice d'Alma.... (Archives le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Palais de justice d'Alma.

Archives le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

L'homme qui a été arrêté à Saint-Hyacinthe avec en sa possession 50 000 comprimés de méthamphétamine est Jean-Michel Perron d'Hébertville.

L'individu de 24 ans a comparu lundi, au Palais de justice d'Alma, pour répondre à des accusations de possession et trafic de stupéfiants. 

Il demeurera incarcéré le temps de procéder à son enquête de remise en liberté, laquelle devrait avoir lieu mardi.

L'arrestation découle du projet Orchidée et pourrait mener à d'autres arrestations, selon le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Jean Tremblay.

Jean-Michel Perron était la tête dirigeante d'un réseau de distribution qui oeuvre dans le secteur de Roberval et Mashteuiatsh. Les vendeurs pouvaient écouler jusqu'à 50 000 comprimés par mois. 

Arrêté sur l'autoroute 20

Jean-Michel Perron a été intercepté par des enquêteurs de l'Escouade régionale mixte sur l'autoroute 20 après qu'il ait réalisé la transaction pour acquérir la méthamphétamine. Un possible complice de Saint-Jean-sur-Richelieu a aussi été arrêté par la même occasion.

La valeur marchande de la quantité de comprimés saisis est estimée à 250 000 $.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer