Le corps du randonneur retrouvé dans la rivière Métabetchouane

La Sûreté du Québec (SQ) a mené des... (Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

La Sûreté du Québec (SQ) a mené des recherches tout au long de la journée de jeudi. Un hélicoptère a survolé le plan d'eau.

Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Le pire des scénarios est devenu réalité à Desbiens. Le jeune randonneur de 24 ans qui manquait à l'appel depuis mercredi en fin de journée a été retrouvé sans vie, dans les eaux de la rivière Métabetchouane. Après des heures d'attente interminables pour ses trois camarades, son corps a été repêché à 18 h 27, jeudi soir.

Le jeune originaire de la France demeurait à Québec depuis quelques années. Il a été localisé à plus de 20 pieds de profondeur et se trouvait environ 500 mètres de l'endroit où il a été vu pour la dernière fois, mercredi. C'était près du site de la Caverne du Trou de la Fée, à Desbiens.

Après plusieurs heures de recherche, l'inquiétude était palpable chez les trois camarades de la victime. La tristesse se lisait sur leur visage. Et plus le temps avançait, plus les espoirs de le retrouver vivant se dissipaient.

Le groupe de quatre touristes était en visite au Lac-Saint-Jean pour quelques jours. Mercredi après-midi, ils ont effectué une promenade en forêt. Le jeune homme a chuté dans les eaux de la rivière après avoir tenté de récupérer l'appareil photo qu'il venait d'échapper. 

Son copain Julien Deziel a tenté de le secourir après qu'il ait été emporté par le fort courant de la rivière, mais en vain. Et il aurait bien pu y rester lui également.

« On a traversé la rivière par la passerelle sur le sentier et il a échappé sa caméra. Il est sorti du sentier pour essayer d'aller la chercher et il a perdu pied », a-t-il relaté, visiblement chaviré.

« J'ai sauté pour essayer de l'aider et je me suis fait emporter moi aussi. J'ai été pris dans les rapides pendant environ 400 à 500 mètres et j'ai réussi à sortir. J'ai été chanceux ! (...) J'ai vu son bras et sa tête et quand je suis sorti de l'eau, je n'ai rien vu. »

Vaste déploiement

La Sûreté du Québec (SQ) a mené des recherches tout au long de la journée de jeudi. Plusieurs effectifs ont été déployés. Un hélicoptère a survolé le plan d'eau. Des recherches terrestres et nautiques ont aussi été effectuées.

Dès le milieu de l'après-midi, une équipe de plongeurs venus de Québec a travaillé dans la zone où il se trouvait. Après plus de trois heures de plongée, le corps a été localisé.

La configuration de la rivière et les forts courants ont donné du fil à retordre aux forces policières.

La SQ ne dévoilera pas l'identité de la victime tant que son corps ne sera pas identifié par ses proches. Cela est prévu au cours de la journée de vendredi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer