Rivière Métabetchouane: un jeune homme sombre

Un vaste déploiement a pris part à l'opération... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Un vaste déploiement a pris part à l'opération de recherche et sauvetage.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Ce qui devait s'avérer une agréable promenade entre amis a tourné au cauchemar, mercredi, à Desbiens.

Un randonneur a perdu pied en bordure de la rivière Métabetchouane, dans le secteur du Parc de la Caverne du Trou de la Fée, avant d'être entraîné dans les eaux, par la force du courant. Il s'agit d'un homme de 24 ans originaire de la France, mais qui habite Québec depuis cinq ans. Le groupe était composé de quatre personnes, dont des touristes.

Les services d'urgence ont été appelés à se rendre sur les lieux vers 17 h 30. « On se promenait dans les bois et il est tombé dans l'eau. On l'a rapidement perdu de vue alors on s'est dépêchés d'appeler les secours. C'est arrivé très vite. Je ne le réalise pas encore », a relaté avec désarroi une proche de la personne disparue.

La dame, originaire de la France, était en état de choc lorsqu'elle a accepté de s'entretenir avec la journaliste du Quotidien. Elle était complètement chavirée. « On ne partira pas d'ici tant qu'ils ne le trouveront pas. Il faut absolument qu'on le retrouve. Je suis en panique. »

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, l'un des quatre randonneurs aurait essayé de secourir son ami lorsque celui-ci a glissé dans la rivière, mais en vain.

« Il a tenté d'aller l'aider, mais il n'a pas été capable. C'était trop dangereux en raison du courant qui est très fort. Il (le disparu) s'est possiblement fatigué rapidement en tentant de nager dans le courant », a poursuivi la femme.

Au moment de l'incident, le débit de la rivière Métabetchouane était de 76 m3/s. Quant à la température du plan d'eau, elle était de quatre degrés Celsius.

Une vaste opération de sauvetage a été mise en branle très rapidement au Parc de la Caverne du Trou de la Fée. La direction du site assure qu'il ne s'agit pas de clients puisque l'endroit est actuellement fermé aux visiteurs. Un peu plus tard, le poste de commandement s'est installé au Glamping Parc.

Les recherches effectuées sur la rivière Métabetchouane se... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Les recherches effectuées sur la rivière Métabetchouane se sont avérées vaines, mercredi soir, à Desbiens.

Photothèque Le Soleil

Un hélicoptère de l'Armée canadienne a survolé le... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 2.1

Agrandir

Un hélicoptère de l'Armée canadienne a survolé le plan d'eau pendant une partie de la soirée.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Vaste déploiement

Les pompiers de Desbiens et les policiers de la Sûreté du Québec ont été les premiers arrivés sur les lieux. Une équipe de sauvetage vertical de la caserne d'Alma a été appelée en renfort. Des patrouilles nautiques ont été effectuées afin de tenter de retrouver le jeune homme, mais sans succès.

Dès 19 h 55 et jusqu'à la tombée du jour, un hélicoptère Griffon de l'Escadron 439 de la base militaire de Bagotville a survolé la rivière, de long et en large. Des bénévoles ainsi que des équipes de Sauvetage 02 et de H2O Aventure ont aussi mis la main à la pâte pour tenter de localiser l'homme, qui était toujours introuvable au moment d'écrire ces lignes.

Tard en soirée, la porte-parole de la Sûreté du Québec, Audrey-Anne Bilodeau, confirmait qu'une présence policière serait assurée sur le terrain tout au long de la nuit.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer