Une « balloune » qui coûte très cher

Le Jonquiérois Jean-François Côté devra s'acquitter d'amendes totales de près... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Jonquiérois Jean-François Côté devra s'acquitter d'amendes totales de près de 4000 $ pour avoir conduit en état d'ébriété et terminé sa course contre un poteau. L'individu de la rue Monseigneur- Plessis a plaidé coupable, mardi matin, aux accusations déposées contre lui, devant le juge Pierre Simard, de la Cour du Québec.

L'homme de 44 ans a été dénoncé par des citoyens alors que sa conduite automobile était hasardeuse. Lorsque les policiers de Saguenay ont pu le rejoindre, ils ont aperçu le véhicule arrêté contre un poteau électrique. Mais Côté avait quitté les lieux.

Il semble que les agents n'ont eu aucune difficulté à le retrouver, car l'homme était visiblement en état d'ébriété avancé. 

D'ailleurs, il a affiché des taux de 184 et de 179 milligrammes d'alcool par 100 millilitres de sang, soit plus de deux fois la limite autorisée.

Me Jean-Marc Fradette, en défense, a suggéré au juge une amende de 1800 $ en tenant compte des taux enregistrés, de l'accident matériel et du fait qu'il possède un antécédent judiciaire remontant à 1994. 

Sur ce point, l'homme s'en tire bien, car le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) n'a pas signifié d'avis de récidive, ce qui se serait traduit par une peine d'emprisonnement automatique.

Si Me Mélanie Paré, de la Couronne, était d'accord avec l'amende, elle a en revanche demandé une suspension du droit de conduire partout au Canada de 18 mois, alors que Me Fradette souhaitait une suspension de 12 mois.

Au final, le juge Simard a imposé une interdiction de conduire de 18 mois et une amende de 1800 $. En ajoutant les frais et la suramende, la facture devrait dépasser les 2300 $.

Jean-François Côté avait aussi reçu une contravention pour avoir quitté les lieux de l'accident matériel et de ne pas avoir signalé le bris aux autorités de la ville. Les policiers de Saguenay lui avaient remis une amende de 1400 $ (plus les frais) pour cette omission.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer