Vol qualifié dans une pharmacie à Jonquière

Policiers et enquêteurs de la SPS étaient sur... (Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Policiers et enquêteurs de la SPS étaient sur les lieux afin de récolter des indices dans le but de retracer l'individu qui aurait volé du dilaudid dans une pharmacie de la rue Sainte-Famille, à Jonquière.

Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un individu est entré vendredi matin à la petite pharmacie Jean Coutu de la rue Sainte-Famille, à Jonquière, cagoulé et armé afin de dérober du dilaudid, un puissant analgésique narcotique.

Le vol qualifié se serait déroulé vers 9h30.

L'homme portait une cagoule et a montré une arme qui ressemblait au pistolet des policiers selon les informations obtenues sur les lieux.

Le dilaudid est un puissant médicament qui se rapproche de la morphine.

Ce n'est pas le premier vol de cet analgésique à être commis sur le territoire de la Sécurité publique de Saguenay.

« Nous n'avons pas beaucoup d'information pour le moment. Nous savons que l'individu était armé et cagoulé et qu'il a demandé du dilaudid. Nous ne savons pas si c'est ce que les employés lui ont remis », a mentionné Bruno Cormier, porte-parole de la SPS.

Le suspect court toujours. Les policiers ont fouillé les alentours du commerce et dans les rues du quartier, mais ils n'avaient toujours pas retrouvé l'individu.

Une policière s'est aventurée dans le secteur du cimetière de Kénogami et est revenue avec quelques éléments, mais il n'a pas été possible de savoir si les objets recueillis avaient un lien avec le vol ou son auteur.

Il semble qu'aucun des quatre employés sur place n'a été blessé, mais certains ont eu un petit choc nerveux, notamment en apercevant l'arme à feu.

La pharmacie a été fermée en avant-midi, mais a été rouverte à 13h afin d'accueillir sa clientèle.

Formation

Drôle de hasard, les 150 employés des pharmacies Jean Coutu de Jonquière ont reçu une formation, il y a à peine trois semaines, par la SPS et la SQ, sur la manière de réagir lors d'un vol qualifié.

« Luc Tardif, de la Sécurité publique de Saguenay, et une personne de la SQ ont donné une formation à tous nos employés. Ils leur ont montré de quelle façon réagir lorsqu'un vol survient, ce qu'ils devaient remettre au voleur notamment », explique Dominick Béland, administrateur des Jean Coutu de Jonquière.

« Et je peux vous dire que cette formation a eu son effet. Il n'y a pas eu de panique et les quatre employés ont bien réagi. Ils savaient ce qu'ils devaient recueillir comme information afin d'aider les policiers dans leur enquête et leur recherche », a ajouté M. Béland.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer