Bébé seul dans la voiture: la dénonciatrice se félicite

Une mère a reçu un constat d'infraction pour... (Photo Le Quotidien)

Agrandir

Une mère a reçu un constat d'infraction pour avoir laissé son bébé de quelques mois seul dans la voiture.

Photo Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La femme qui a appelé les policiers quand elle a vu un bébé seul dans une voiture, lundi soir, dans le stationnement du IGA de Chicoutimi, se félicite de son geste. Elle referait la même chose et veut du même coup sensibiliser la population de l'importance de dénoncer pour ne plus que de telles choses se produisent.

Il a été possible de s'entretenir mardi soir avec Cindy Tremblay, qui avait publié un long message sur Facebook après les événements où elle résumait ce qui venait de se produire. Les commentaires, une soixantaine, publiés ensuite en réponse, en grande majorité par des filles, la félicitaient d'avoir pris cette décision. Ils étaient également très durs envers la mère fautive. Les commentaires et les partages ont aussi été très nombreux sur l'article du Quotidien publié sur Facebook.

En entrevue téléphonique, elle a tenu à préciser certains éléments de l'histoire, notamment qu'avec elle, la dame n'a jamais parlé de son besoin urgent d'aller aux toilettes. Elle a indiqué avoir attendu au moins une quinzaine de minutes après son appel aux policiers avant de voir la mère et que les vitres de la voiture avaient eu le temps de givrer, avec la température très froide à l'extérieur. « On ne laisserait même pas un chien dans un véhicule l'hiver, encore moins un enfant », d'exprimer celle qui dit avoir fait son devoir de citoyenne.

« Habituellement, je ne regarde jamais dans la voiture à côté, mais là, on dirait que ça m'a frappée. J'étais sûr que j'avais rêvé. J'ai continué mon chemin, mais j'ai eu des doutes et des remords. Je suis retournée et il y avait bel et bien un bébé dans l'auto. Il faisait super froid. J'ai donc décidé d'appeler les policiers », a-t-elle relaté.

Quand la mère s'est finalement pointée, frustrée, Cindy Tremblay mentionne qu'elle était insouciante par rapport à son geste. Elle lui aurait même mentionné que ce n'était pas la première fois et que tout le monde fait ça. La fautive a ensuite voulu partir, mais elle lui a indiqué que ça ne servait à rien puisqu'elle avait pris en note sa plaque d'immatriculation.

Cindy Tremblay souhaiterait des amendes plus sévères et dissuasives pour une personne qui est prise à laisser son enfant dans la voiture. Lundi soir, la mère a reçu une amende d'une centaine de dollars, ce qui est prescrit par la loi. Elle incite également les citoyens témoins d'une telle chose de ne pas hésiter à communiquer avec les policiers. « C'est comme ça que ça ne se reproduira plus, je l'espère. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer