Incendie dans un appartement de Chicoutimi: une femme dans un état critique

Les pompiers ont amené la victime à l'extérieur...

Agrandir

Les pompiers ont amené la victime à l'extérieur pour lui prodiguer les premiers soins.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Une femme de 70 ans se trouvait dans un état critique, en fin de soirée samedi, après qu'un incendie se soit déclaré dans son appartement situé au 844 Georges-Vanier, face à l'école Laure-Conan, à Chicoutimi.

Les pompiers ont sorti deux matelas brûlés de... (Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Les pompiers ont sorti deux matelas brûlés de l'appartement situé au premier étage au 844 Georges-Vanier, juste en face de l'école Laure-Conan.

Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Denis Harvey, lieutenant à la Sécurité publique de Saguenay, a indiqué que le feu s'est limité à la chambre de la locataire. Des enquêteurs du service de sécurité incendies et de la SPS se sont rendus sur les lieux pour analyser la scène.

« La victime aurait subi des brûlures au niveau des voies respiratoires. Le feu n'est pas d'origine criminelle et serait manifestement accidentel , probablement provoqué par un article de fumeur», a indiqué le policier.

Pas d'avertisseur de fumée

Le logement n'était pas muni d'un avertisseur de fumée et c'est le détecteur de la bâtisse, situé dans le couloir, qui a sonné l'alarme.

Chef aux opérations du Service de sécurité incendies de Saguenay, Francis Desjardins précise que les sapeurs se sont rendus sur les lieux vers 16 h. Une quinzaine de pompiers issus de trois casernes ont été mobilisés.

« Il y avait de la fumée à l'intérieur et lorsque les pompiers sont arrivés sur place, un incendie s'était déclaré à l'intérieur. Nous avons procédé à l'évacuation complète du bâtiment. Une victime a été sortie d'un appartement. Les pompiers et les policiers ont procédé à des manoeuvres sur cette personne, qui a été transportée par ambulance », a résumé le chef aux opérations. Les pompiers ont extrait deux matelas calcinés de l'appartement de la dame.

Toujours selon Francis Desjardins, la ventilation de l'immeuble s'est faite naturellement avec l'ouverture des portes. Les résidants du bloc appartement qui avaient été évacués ont pu réintégrer leur appartement en début de soirée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer