Un possible rôdeur à La Baie

Une élève de l'école primaire Médéric-Gravel de La Baie se serait fait offrir... (Archives Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Archives Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une élève de l'école primaire Médéric-Gravel de La Baie se serait fait offrir des friandises par un individu dans la trentaine, sur l'heure du dîner jeudi. La situation a été dénoncée par l'enfant et la direction de l'école a mis en place son processus habituel.

« Quand des situations comme celles-là arrivent, on a une procédure à suivre », a confirmé la conseillère en communication de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Hélène Aubin. De un, on porte plainte à la police, on envoie par la suite un mémo aux parents afin de rappeler à leurs enfants certaines règles de sécurité. On informe également la direction des écoles environnantes qui, à leur tour, font part des recommandations aux enfants. »

L'événement est survenu lorsque l'enfant revenait de la maison à pied et se dirigeait vers l'école après la pause du dîner. L'élève n'a pas hésité à faire part de la situation aux enseignants. « On ne peut pas prendre de chance », a soutenu Hélène Aubin, ajoutant que de la sensibilisation se faisait tout au long de l'année auprès des étudiants.

« Malheureusement, ce genre de situation arrive quelques fois par année et habituellement, on retrace les individus rapidement, a-t-elle poursuivi. La surveillance policière est souvent accrue dans le secteur visé et les enseignants sont plus vigilants pendant les récréations. Parfois, on se rend compte que l'individu n'était pas mal intentionné, mais on demande aux jeunes de ne pas hésiter. On prend toutes les situations au sérieux. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer