Marc-Étienne Côté court toujours

Marc-Étienne Côté... (Photo courtoisie)

Agrandir

Marc-Étienne Côté

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Marc-Étienne Côté, cet homme recherché en lien avec le meurtre d'Israël Gauthier-Nepton, à Jonquière, court toujours. Les autorités sont aux trousses de l'homme de 36 ans depuis maintenant une semaine.

Marc-Étienne Côté est considéré comme le suspect principal dans le meurtre commis sur la rue du Vieux-Pont de Jonquière, dimanche matin dernier. Dès le lendemain, les enquêteurs de la Sûreté du Québec avaient lancé un avis de recherche national, afin de mettre la main sur le Jonquiérois au lourd passé criminel.

Vers la fin de la semaine, l'escouade tactique de la SQ est débarquée à Jonquière, puisque les enquêteurs avaient des raisons de croire que l'individu pouvait se trouver dans un logement de la rue Lapointe. Finalement, l'opération s'était avérée vaine.

Des recherches se sont également déroulées, il y a quelques jours, dans les eaux de la rivière aux Sables. Les plongeurs cherchaient l'arme du crime. Encore une fois, les recherches n'ont rien donné.

Marc-Étienne Côté a jadis purgé une peine de cinq ans de pénitencier pour avoir séquestré et volé un couple et deux dames de Dolbeau-Mistassini. Il a également été impliqué dans une poursuite policière sur l'autoroute 70, entre Jonquière et Larouche. La poursuite s'était terminée par une voiture de patrouille dans le fossé.

Côté a également été accusé d'avoir foncé dans un barrage policier, alors qu'il était âgé dans le début de la vingtaine. Faute de preuves, il avait été acquitté.

Encore aujourd'hui, Marc-Étienne Côté devait se défendre devant les tribunaux pour des dossiers de vols, de recel et de conduite avec les facultés affaiblies.

Abattu en pleine rue

Israël Gauthier-Nepton a été tué d'une balle dans le dos, très tôt dimanche matin. Il aurait été abattu en pleine rue. Les circonstances du meurtre restent encore nébuleuses. Si les enquêteurs ont une idée de l'endroit où pourrait se trouver le principal suspect, ils gardent actuellement cette information pour eux.

La SQ invite les gens qui apercevraient le suspect ou qui auraient de l'information à communiquer avec le 911 ou à téléphoner à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264. Toute information peut être transmise confidentiellement.

Les enquêteurs rappellent également qu'aider le suspect à fuir ou à se cacher est passible d'accusations criminelles.

L'homme, qui pourrait être armé, est considéré comme dangereux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer