Les plaidoiries mardi et mercredi au procès d'Yves Martin

À compter de mardi, Me Jean-Marc Fradette, avocat... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

À compter de mardi, Me Jean-Marc Fradette, avocat d'Yves Martin (photo), livrera sa plaidoirie aux huit hommes et quatre femmes du jury en premier étant donné qu'il a présenté une défense. Le criminaliste croit avoir besoin de toute la journée de mardi pour faire ses représentations.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les jurés au procès d'Yves Martin entameront leur délibération cette semaine en ayant en tête, notamment, deux versions totalement différentes à analyser en lien avec l'accident mortel du 1er août 2015 à Laterrière.

En défense, l'accusé a présenté un scénario de consommation de six bières dans sa journée et a indiqué que c'est le véhicule des victimes qui est arrivé devant lui.

Du côté de la Couronne, les expertises du toxicologue et du reconstitutionniste démontrent qu'Yves Martin avait un taux d'alcool de .179 et que c'est l'accusé qui circulait dans la mauvaise voie.

À compter de mardi, Me Jean-Marc Fradette, avocat de la défense, livrera sa plaidoirie aux huit hommes et quatre femmes du jury en premier étant donné qu'il a présenté une défense. Le criminaliste croit avoir besoin de toute la journée de mardi pour faire ses représentations.

Me Michaël Bourget, de la Couronne, fournira ses arguments à compter de mercredi matin normalement. Ses représentations devraient être plus courtes.

Les deux juristes n'auront qu'une seule occasion de faire valoir leur point de vue aux jurés.

Ensuite, le juge François Huot, de la Cour supérieure du Québec, donnera ses directives au jury. Après, les jurés seront séquestrés jusqu'au moment où ils se seront entendus, unanimement, à rendre les verdicts sur les chefs d'accusation de conduite dangereuse causant la mort, de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et de conduite avec un taux supérieur à .08 causant la mort. Le premier chef est passible d'une peine maximale de 14 ans de prison, alors que les deux autres sont passibles, au maximum, de la prison à perpétuité.

Yves Martin a été impliqué dans une collision le 1er août 2015 dans le rang Saint-Paul, à Laterrière, dans lequel Mathieu Perron, Vanessa Tremblay-Viger et leur garçon Patrick ont perdu la vie.

Vendredi, près de 16 mois après les faits, Yves Martin est venu raconter ce qui s'est passé, alors qu'il avait prétendu, au lendemain de l'accident, n'avoir aucun souvenir de l'événement.

Il a vu la voiture des victimes dans leur voie, alors que lui roulait aussi dans la sienne. Tout à coup, tout a changé.

«J'ai dit, qu'est-ce qu'il fait là, tabarnak! Il s'est crissé dans moé. Ça s'est passé en un quart de seconde. Ce fut très vite. J'ai eu l'impression qu'il voulait aller dans l'entrée (de M. Bouchard)», a mentionné Yves Martin.

«Après l'accident, je ne me souvenais de rien. J'ai tourné en rond dans la cellule pour essayer de comprendre. Ce n'est que quelques semaines plus tard, avec le repos, que ça m'est revenu. J'ai pu mettre les morceaux de casse-tête à leur place», ajoute-t-il.

Cette version diffère de celle de l'expert et reconstitutionniste de la Sécurité publique de Saguenay, Pierre Girard.

Celui-ci a démontré que le camion de Martin était complètement dans la voie inverse et que la collision s'est produite du côté passager lorsque Mathieu Perron a voulu éviter l'accident.

Autre point majeur de la preuve, Yves Martin était en état d'ébriété le soir de la collision, selon la Couronne.

L'analyse d'un échantillon sanguin, effectué plus de 2 heures et 30 minutes après l'accident, démontre un taux de .179, plus de deux fois la limite. Le toxicologue Bernard Mathieu est catégorique, il ne pouvait être à moins de .08.

Sur cet aspect, Yves Martin confirme avoir pris six cannettes de Bud Light entre 15h00 et 20h00. Il était à jeun et ben correct, selon lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer