Des recherches dans la rivière aux Sables

Les recherches se sont déroulées jusqu'à la tombée... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les recherches se sont déroulées jusqu'à la tombée du jour.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Un plongeur de la Sûreté du Québec a effectué des recherches, mercredi, de 14h à 16h30, dans la rivière aux Sables à Jonquière. La SQ était à la recherche de l'arme qui aurait été utilisée par le principal suspect Marc-Étienne Côté pour assassiner Israël Gauthier-Nepton, dimanche matin.

Après 2h30 sous l'eau, le plongeur est remonté... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Après 2h30 sous l'eau, le plongeur est remonté à bord du bateau pneumatique vers 16h30.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Selon des informations recueillies par Le Quotidien sur place, les recherches, qui se déroulaient tout juste en amont de la rue du Vieux-Pont, n'étaient pas effectuées à la suite d'une information précise reçue du public. Les policiers étudiaient simplement la possibilité que le meurtrier se soit débarrassé de l'arme en la tirant dans la rivière.

Les recherches devraient reprendre jeudi matin. L'unité de plongée sous-marine s'est déplacée depuis Québec.

Le plongeur a ratissé le fond de la rivière aux Sables à l'aide d'une puissante lampe de poche. Selon les agents à bord du bateau pneumatique, la profondeur de la rivière pouvait atteindre jusqu'à 21 pieds (6,5 m). Fait cocasse, le plongeur a aperçu une pancarte d'arrêt, un cône orange et même une plaque minéralogique de 1973.

Toujours recherché

Quant au suspect, il est toujours au large. «Nous vous rappelons que si vous apercevez cet individu, vous êtes priés de communiquer avec le 911 et de ne pas tenter de l'intercepter, il est considéré armé et dangereux. Il est important de noter que toute personne qui aide ou assiste une personne qui a participé à une infraction criminelle pourrait être accusé de complicité après le fait selon l'article 23 du code criminel», a indiqué par voie de communiqué le porte-parole régional de la SQ, Jean Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer