Un camion lourd fait une chute de 30 pieds

Un camion lourd a fait une chute de... (Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Un camion lourd a fait une chute de 30 pieds après que la route se soit affaissée, près du chemin des Chutes à La Baie.

Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le conducteur d'un camion lourd l'a échappé belle, samedi, alors que le véhicule qu'il conduisait a fait une chute de plusieurs mètres avant de se retrouver au fond d'un fossé. L'incident est survenu en début d'après-midi à la sablière Calida, près du chemin des Chutes, à La Baie.

L'entreprise se trouve au coeur d'une controverse, alors que ses activités de concassage suscitent la colère du voisinage.

Saguenay vient d'ailleurs de confier un mandat à un médiateur dans ce dossier.

Selon le lieutenant Christian Michaud de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), le camion de type dix roues circulait sur un chemin de la sablière lorsque la chaussée s'est affaissée.

Le véhicule a fait plusieurs tonneaux sur une distance d'environ 30 pieds. Heureusement, le conducteur s'en est tiré avec des blessures mineures.

Lors du passage du Progrès-Dimanche vers 16h, le camion avait été extirpé du fossé et se trouvait sur une remorque circulant en direction de la sortie.

Concours de circonstances, la conseillère municipale responsable de ce secteur, Martine Gauthier, se trouvait à un jet de pierre lorsque l'accident s'est produit.

Accompagnée d'un attaché politique du maire Jean Tremblay, l'élue distribuait le communiqué de presse publié samedi à des citoyens pour les mettre au courant de la démarche de médiation.

Jointe en fin de journée, Martine Gauthier s'est dite inquiète.

«L'accident d'aujourd'hui démontre qu'il y a peut-être eu négligence. Déjà, ce matin (samedi), il y avait de l'activité à 7h. Les gens du secteur ont raison d'être mécontents et ça démontre qu'il y a certaines questions qui se posent en matière de sécurité. Je me considère privilégiée d'avoir été là et d'avoir pu constater ce qui s'est produit», a-t-elle fait valoir.

La Ville se trouve dans une position délicate dans ce dossier, puisque la sablière, qui a récemment changé de mains, détient un droit acquis.

Rencontre

Une rencontre aura lieu lundi au bureau du député de Dubuc, Serge Simard, impliquant des citoyens, des représentants du ministère de l'Environnement et des gens de la Ville. Martine Gauthier y participera. La question du bruit généré par les activités de la carrière sera notamment discutée.

Les événements d'hier donnent des munitions aux résidants qui en ont contre les façons de faire de la sablière. Un citoyen, qui ne veut pas être nommé, a confié au Progrès-Dimanche que l'incident démontre hors de tout doute que les inquiétudes du voisinage en matière de sécurité sont légitimes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer