La juge Isabelle Boillat assermentée

L'avocate Dolmissoise Isabelle Boillat accède à la magistrature.... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

L'avocate Dolmissoise Isabelle Boillat accède à la magistrature.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Isabelle Boillat accède à la magistrature. Le Palais de justice de Roberval a été le théâtre de la cérémonie d'assermentation de la nouvelle juge de la Cour du Québec, jeudi, en fin d'après-midi.
C'est dans une salle bondée qu'étaient réunis famille, amis et collègues de l'avocate de Dolbeau-Mistassini qui a été nommée juge en août dernier. Parmi les dignitaires qui étaient réunis, notons la présence de la juge en chef de la Cour du Québec, Élizabeth Corte, ainsi que les deux juges en chef adjoint, Mario Tremblay et Pierre E. Audet.

Jusqu'à tout récemment, Mme Boilat pratiquait le droit au sein du cabinet Simard Boivin Lemieux. Dans son discours, elle a tenu à adresser une lettre à ses trois enfants, affirmant que c'est du titre de «maman» dont elle est la plus fière.

Reconnue pour ses implications multiples au Barreau régional, au Barreau provincial et à l'Association des avocats et avocates de province (AAP), Isabelle Boillat a été encensée par ses collègues.

«Ça constitue pour vous un accomplissement exceptionnel et le couronnement d'une carrière professionnelle exemplaire. Votre nomination à la magistrature résume bien entendu vos grandes qualités professionnelles et également vos qualités humaines», a ajouté Maxime Bernatchez, président de l'APP.

La nouvelle juge sera principalement appelée à exercer ses fonctions à la chambre civile et à la Chambre criminelle et pénale à Roberval. Sa nomination fait suite au départ à la retraite du juge Rosaire Larouche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer