Les faits divers régionaux en bref

L'accident s'est produit en fin d'après-midi samedi au...

Agrandir

L'accident s'est produit en fin d'après-midi samedi au 3912 Saint-Thomas.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Un chauffard a causé tout un émoi, au centre-ville de Jonquière, samedi, en percutant la galerie avant d'une résidence privée.

Le conducteur fautif a immédiatement pris la fuite. La Sécurité publique de Saguenay (SPS) a déployé des efforts de recherche dans les minutes suivantes. Les événements sont survenus en fin d'après-midi au 3912 Saint-Thomas. L'impact a été suffisamment violent pour endommager considérablement les poutres de soutènement du toit de la galerie, lesquelles se sont retrouvées dans une position oblique.

Au moment du passage du Progrès-Dimanche, le propriétaire de la maison était en train de discuter au téléphone avec un représentant de sa compagnie d'assurances. Le citoyen n'a pas voulu revenir sur ce qui venait de se produire. Il n'a pas été possible de savoir si l'homme qui se trouvait derrière le volant se trouvait sous l'influence de l'alcool

Trois cas d'alcool au volant en une nuit

(Anne-Marie Gravel) - Un Ontarien paiera cher sa fringale de fin de soirée. L'homme de 38 ans a été intercepté par les policiers de la Sécurité publique de Saguenay à 4h dans la nuit de vendredi à samedi.

Les patrouilleurs ont remarqué le suspect qui attendait à bord de son véhicule à la commande à l'auto du restaurant Burger King, fermé depuis 23h. L'homme a échoué au test d'ivressomètre avec plus de deux fois la limite permise d'alcool dans le sang. Il a été libéré avec conditions et promesse de comparaître.

Un deuxième individu a également été intercepté par les policiers de Saguenay à 2h55 dans la nuit de vendredi à samedi sur la rue Saint-Hubert à Jonquière. L'homme de 22 ans a lui aussi soufflé plus de deux fois la limite permise.

Finalement, un jeune conducteur devra lui aussi subir les conséquences de ses actes puisque le test d'ivressomètre a révélé qu'il avait consommé de l'alcool. L'individu ne dépassait pas le taux légal d'alcool dans le sang, mais il détenait un permis tolérance zéro.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer