Rio Tinto: Claude Lapointe recouvre ses fonctions à l'Usine Alma

L'Usine Alma de Rio Tinto Alcan... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

L'Usine Alma de Rio Tinto Alcan

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La multinationale Rio Tinto a pris la décision de réintégrer Claude Lapointe dans ses fonctions à l'Usine Alma et de ne pas demander la suspension de cette réintégration devant les tribunaux.

Le Tribunal administratif du travail avait ordonné le retour au boulot de M. Lapointe à la fin du mois d'août. Dans une lettre dont Le Quotidien a obtenu copie, Rio Tinto indique que M. Lapointe, un cadre de niveau 2, reprendra le boulot le 29 septembre.

Il est par contre précisé que la réintégration est sous réserve des droits et des recours de la multinationale, notamment de mettre un terme à ce retour au travail si la requête en révision de la décision du tribunal administratif devait être renversée.

Claude Lapointe, représenté par Me Éric Lebel, avait été congédié le 21 mai 2015 après que l'enquête interne de la compagnie ait démontré que leur employé avait bénéficié de cadeaux et de prix à rabais de matériel de la part d'un fournisseur. Cela constituait une faute grave, qui allait à l'encontre des règles de la compagnie. Mais en août dernier, la juge Myriam Bédard, du Tribunal administratif du travail, revoyait cette décision et estimait que M. Lapointe avait commis une faute, mais que celle-ci ne méritait pas un congédiement. Le tribunal estimait qu'une suspension de trois mois était suffisante.

Claude Lapointe doit donc récupérer son plein salaire entre le 21 août 2015 et le 29 septembre 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer