Le clown inquiétant a quitté

Cette photographie, où l'on voit le clown armé... (Photo tirée d'Internet)

Agrandir

Cette photographie, où l'on voit le clown armé d'une scie mécanique, avait semé l'inquiétude chez les Saguenéens.

Photo tirée d'Internet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le clown qui semait l'inquiétude sur le territoire de Saguenay depuis quelques jours a tenu à rassurer la population, jeudi. Il a publié un message sur les médias sociaux affirmant qu'il se déguisait pour un projet culturel. Il précise également qu'il a quitté la région.

Le clown, aux allures plutôt diaboliques, avait été aperçu au cours des derniers jours, notamment au Vieux-Port de Chicoutimi. Des photos de lui avaient également été publiées sur Facebook. L'une d'entre elles, où on le voyait tenant une scie mécanique près du bar La Chandelle, dans le secteur nord, avait particulièrement attiré l'attention. «Je suis l'homme derrière le masque. Il s'agit d'une promotion pour un film amateur que je vais tourner à Montréal. En aucun moment, je ne me suis promené dans le but de faire peur, et lorsqu'il y avait des enfants, j'enlevais mon masque et je leur faisais des ''ptits babye'' et des petits sourires. J'étais accompagné de ma cousine qui filmait à mes côtés à moins d'un mètre et qui expliquait clairement le motif de mon déguisement, et je n'ai eu aucun commentaire négatif et plusieurs se sont fait prendre en photo avec moi», a écrit le clown.

Mercredi, les policiers de Saguenay avaient lancé un appel au clown, puisque plusieurs se plaignaient de sa présence.

«Je suis entré en contact avec la police de Saguenay et tout va rentrer dans l'ordre. Donc, rassurez-vous chère population, derrière ce masque se cache un gars sympathique et très gentil avec les enfants. Je prends bien la critique, désolé pour tous les inconvénients que j'ai causé à votre ville. J'ai été élevé dans cette ville et je tiens beaucoup à mon patelin. Sur ce, vous pouvez débarrer vos portes et sortir vos enfants, le clown est parti», a précisé le personnage.

Joint par Le Quotidien, le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier, a confirmé que le clown avait bel et bien contacté les policiers, jeudi, afin de leur expliquer son projet.

«Il a téléphoné au poste, mais nous tentons tout de même de le retracer afin d'en savoir davantage. Nous avons compris qu'il s'agit d'un projet de film. Toutefois, nous avions reçu plusieurs appels et des plaintes des citoyens, qui nous demandaient si on s'occupait de ce clown inquiétant», a fait valoir l'agent Cormier.

Et la scie mécanique?

Dans son message, le clown a affirmé que s'il avait tenu une scie mécanique, c'était parce qu'une cliente du bar où il se trouvait le lui a demandé.

«Une cliente m'a demandé de prendre une photo avec sa scie mécanique, mais jamais je ne me suis promené avec la scie mécanique pour faire mon clown», a-t-il tenu à préciser.

La publication du personnage a été partagée des centaines de fois, jeudi, via les médias sociaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer