Les émeutiers de la prison veulent plaider coupable

La prison de Roberval... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

La prison de Roberval

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Six des huit détenus impliqués dans l'émeute survenue le 2 juillet dernier, à la prison de Roberval, ont l'intention de plaider coupable.

Les prisonniers étaient de retour au Palais de justice de Roberval, mercredi matin. Le procureur de Marc-André Lemieux, David Munger, Guillaume Lajoie, Gino Laforest-Allard, Patrick Turcotte et Evans Girard, Me Denis Otis, a reçu le mandat de ses clients de soumettre une piste de règlement au ministère public.

Roger Shecapio, quant à lui, a déjà renoncé à son enquête sur remise en liberté et plaidera coupable le 26 août. 

Me Otis a confirmé qu'il allait faire parvenir une offre de règlement à la représentante du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Julie Villeneuve. 

Les dossiers ont été reportés au 24 août prochain, tout comme celui du huitième individu, Joshua Iserhoff. D'ici là, la poursuite aura eu l'occasion de prendre connaissance de la proposition de la défense.

Evans Girard, Joshua Iserhoff, Marc-André Lemieux, David Munger, Guillaume Lajoie, Gino Laforest-Allard, Patrick Turcotte et Roger Schecapio font face à une multitude de chefs d'accusation, dont menaces, intimidation et entrave contre des agents correctionnels. 

Les hommes, qui auraient utilisé des serviettes pour se couvrir le visage afin de ne pas être reconnus, se sont soulevés pour protester contre le manque de privilèges au Centre de détention de Roberval. 

Ils ont cassé des vitres et du mobilier pour une somme qui pourrait dépasser les 100 000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer