En bref

Feu de cuisson à Alma (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Feu de cuisson à Alma

(Myriam Gauthier) - Un feu de cuisson a pris de l'ampleur avant d'être maîtrisé par les pompiers, mardi, à Alma. Les pompiers d'Alma ont été appelés à intervenir sur la rue Bergeron vers 18h15. Des témoins sur place ont affirmé au photographe du Quotidien avoir aperçu leur voisin sortir du rez-de-chaussée du bâtiment avec une poêle à la main, qu'il a abandonnée à l'extérieur, avant d'affirmer qu'il ne voulait pas que les pompiers soient appelés et qu'il allait s'occuper de l'incendie lui-même. Du côté de la Sûreté du Québec, on indique que les dommages s'élèvent à 100 000 $. Personne n'a été blessé.

Bertrand Manzerolle demeure détenu

(Louis Potvin) - Bertrand Manzerolle ne pourra recouvrer sa liberté le temps de son procès.

Le juge Pierre Simard a rejeté la requête déposée par l'avocat de l'individu de Dolbeau-Mistassini, Me Sylvain Morissette.

Bertrand Manzerolle a été arrêté pour un vol qualifié survenu au Dépanneur Pierrette de Mistassini en août 2015.

Durant le procès qui s'est amorcé le 7 juillet dernier, Me Morissette avait déposé cette requête, car il jugeait que de nouveaux éléments d'information concernant la présence d'une tumeur au cerveau aient pu altérer le jugement de Manzerolle pour la perpétration du larcin.

Manzerolle devra donc demeurer derrière les barreaux jusqu'au 14 septembre, date de la reprise du procès.

À ce moment, d'autres témoins seront entendus pour relater ce qu'ils ont vu.

Manzerolle a quitté le bar La Rencontre après 14h, le 26 août 2015, pour se rendre au dépanneur Pierrette. Muni d'un faux pistolet, il a menacé le commis et pigé dans le tiroir-caisse pour y dérober 271$. Après avoir tenté de se cacher dans un logement, l'homme dans la quarantaine est retourné au bar, où les policiers ont procédé à son arrestation 15 minutes après le vol.

Odeur de fumée au Barillet

(Mélanie Côté) - Les pompiers de Saguenay ont été appelés à se rendre au restaurant le Barillet de Jonquière, mardi soir, vers 22h50. Un employé qui se trouvait sur place avait noté une légère odeur de fumée. Le bâtiment de deux étages, situé sur la rue Saint-Dominique, a été évacué le temps que les pompiers effectuent les vérifications nécessaires. Au moment de mettre sous presse, les sapeurs étaient toujours sur place et cherchaient la provenance de l'odeur. Des vérifications ont également été effectuées au Campus, situé dans le même bâtiment.

Un homme barricadé se rend

(Laura Lévesque) - Un homme s'est barricadé dans sa résidence dans la nuit de lundi à mardi. Il s'agissait du troisième événement du genre à survenir sur le territoire de Jonquière depuis juin. Les policiers ont été appelés à intervenir pour un individu suicidaire et armé, aux alentours de 3 h 45 dans l'arrondissement jonquiérois. Ce dernier menaçait de s'enlever la vie tout en promettant «d'amener un policier avec lui». Après une heure de négociations, les policiers ont finalement obtenu la reddition de l'individu. Sur place, trois armes à feu ont été saisies. L'homme en détresse a été transporté à l'hôpital pour recevoir des traitements. Le dossier a été remis au ministère public qui déterminera les accusations qui seront portées contre lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer