Bertrand Manzerolle arrêté 15 minutes après son larcin

Sylvain Morissette a déposé une requête pour que... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Sylvain Morissette a déposé une requête pour que Bertrand Manzerolle puisse recouvrer sa liberté durant les délais de son procès.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Bertrand Manzerolle a été arrêté 15 minutes après avoir commis un vol qualifié au Dépanneur Pierrette, de Mistassini, bien assis derrière une machine de loterie vidéo dans un bar avoisinant.
C'est ce qui a été permis d'apprendre lors du procès de cet homme dans la quarantaine qui s'est déroulé jeudi et vendredi au Palais de justice de Roberval.

Cinq témoins ont été entendus, ce qui a permis de refaire la trame des événements. Vers 11h le 26 août 2015, Bertrand Manzerolle s'est rendu au bar La Rencontre pour jouer à la loterie vidéo. Il a bu quelques grosses bières. Puis vers 14h, alors qu'il n'a plus d'argent pour payer un pichet de bière, il dit à la serveuse qu'il va à la banque se chercher de l'argent.

Il se serait plutôt rendu au dépanneur Pierrette, situé 500 pieds plus loin. Une caméra a filmé la scène et 14h15 est affichée sur l'enregistrement. On y voit un homme avec une casquette et vêtu d'un gilet kangourou gris avec des rayures. Il montre qu'il a une arme et découvre la crosse d'un faux pistolet pour inciter le commis à agir rapidement. Manzerolle pige dans le tiroir-caisse au même moment où un client passe derrière lui sans se rendre compte qu'un vol se commet. Il dérobe 271$, puis s'enfuit.

Les policiers qui sont appelés sur place regardent le vidéo. Un patrouilleur reconnaît Manzerolle. Derrière le dépanneur, les policiers retrouvent le chandail accroché sur du treillis et à quelques mères de là, un faux pistolet dissimulé près d'un pneu d'une voiture. L'ADN retrouvé sur le chandail correspond à celui de Manzerolle.

Manzerolle aurait tenté de se cacher dans un logement situé au haut du bar, mais le locataire qui le connaissait un peu ne l'a pas laissé entrer. Il a remarqué qu'il avait des billets de banque dans les mains.

Il est donc retourné au bar pour jouer aux machines. C'est à peine 15 minutes après son larcin que les patrouilleurs l'arrêtent.

Lors de son interrogatoire, plus tard dans la soirée, Manzerolle finit par dire aux policiers qu'il s'est effectivement rendu au dépanneur et qu'il a vu un homme de près de sept pieds qui aurait peut-être commis le vol. Une version écartée rapidement.

Non responsable de ses actes

L'avocat de Manzerolle, Sylvain Morissette, a déposé une requête au juge Pierre Simard pour réclamer que son client recouvre sa liberté le temps de la suite des procédures.

Comme Manzerolle a été opéré pour se faire enlever une tumeur au cerveau, la présence de cette tumeur aurait eu des conséquences sur la santé psychologique de l'individu. L'avocat a soulevé, muni d'une expertise d'un médecin, que le fait d'avoir cette tumeur a probablement affecté son jugement, augmenté son agressivité et pourrait expliquer sa dépression.

«Sa condition médicale a pu avoir un effet sur le crime. Aussi, comme mon client a purgé sa peine pour les autres infractions, le client est détenu de façon préventive alors que les procédures risquent d'être longues. Dans ce contexte, je considère qu'il doit être libéré», a-t-il suggéré au juge Simard.

D'ailleurs, sa mère a témoigné pour dire que le tempérament de son garçon avait énormément changé autour de 2014 et que depuis son opération à l'hiver 2016, elle avait retrouvé son Bertrand d'avant.» Pendant cette période, Manzerolle buvait énormément, soit entre 20 à 30 bières par jour.

Pourtant, a relevé la procureure de la Couronne, Me Julie Villeneuve, lors de remise en liberté sous d'importantes conditions après son opération à la tête, Manzerolle a réussi à ne pas les respecter et à se trouver en prison.Le juge va rendre sa décision jeudi concernant cette demande de remise en liberté. Le procès va se poursuivre le 14 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer