Les faits divers en bref

Trois personnes ont été blessées, vers 9h45 vendredi matin, dans une collision... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Trois personnes ont été blessées, vers 9h45 vendredi matin, dans une collision impliquant deux véhicules.

L'impact à haute vélocité s'est produit sur la route 167, face au Zoo sauvage de Saint-Félicien. La route a été fermée à la circulation pendant près d'une heure. La première voiture qui s'apprêtait à entrer dans le stationnement du site touristique a été heurtée de plein fouet par l'arrière. Initialement, les pompiers de Saint-Félicien ont été appelés pour une désincarcération. Les pinces n'ont finalement pas été requises. Les blessés ont été transférés à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini pour y être traités. Leur vie est hors de danger et la nature des blessures ne semblait pas majeure, à première vue.

Autre vol de médicaments

Un deuxième vol de médicament en une semaine s'est produit dans une pharmacie de Jonquière. Cette fois, c'est le Uniprix du boulevard Saint-François qui a été dévalisé, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un ou des malfaiteurs se sont introduits par effraction dans la pharmacie en brisant une vitre, probablement avec une roche. Ils ont dérobé une quantité indéterminée de médicaments. L'analyse des images captées par les caméras de surveillance et l'inventaire que fera le propriétaire devraient permettre aux policiers de Saguenay d'évaluer le montant total du vol.

L'alarme de sécurité de la pharmacie ne s'est jamais déclenchée. C'est plutôt un citoyen qui a alerté les policiers après avoir entendu un bruit de vitre brisée, vers 23 h.

Lundi, un jeune dans la vingtaine, armé d'une seringue, a dérobé plusieurs narcotiques à la pharmacie Proxim, sur la rue de la Fabrique, toujours à Jonquière. (Laure Gagnon-Tremblay)

Adolescente recherchée

Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay sont à la recherche d'une jeune fille de 16 ans qui a quitté le centre d'hébergement où elle demeure le 6 juillet. Séléna Lalancette portait une jupe à carreaux, des leggins noirs, une camisole noire et une bourse noire lors de sa disparition. L'adolescente a aussi un piercing sur le nez. Elle mesure 1 mètre 62, a les cheveux bruns frisés et les yeux bruns également. Elle pèse 77 kg. Elle est diabétique et a besoin de sa médication. Ce n'est pas la première fois que Séléna Lalancette fait une fugue. Les policiers demandent à toute personne qui aurait de l'information de communiquer avec eux au 418-699-6000. (Laure Gagnon-Tremblay)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer