Incendie du pont Dubuc: poursuite de 2,2 M $ contre Construction CGP

Le pont Dubuc, sous lequel un incendie a... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le pont Dubuc, sous lequel un incendie a eu lieu durant la nuit du 9 au 10 décembre 2013, a dû être fermé pendant deux semaines, tout juste avant la période des Fêtes, ce qui a forcé Saguenay à mettre en place un système de navettes entre les deux rives de la rivière.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) poursuit l'entreprise Construction CGP pour 2,2 millions $ relativement à l'incendie qui a endommagé le pont Dubuc en décembre 2013.

Une requête introductive d'instance a été déposée en Cour supérieure le 17 mai par le MTQ. Le recours vise l'entreprise et sa compagnie d'assurance, Aviva.

La somme réclamée par le Ministère correspond aux montants qu'il a dû investir pour réparer les bris causés par le feu. Le brasier a pris naissance sous l'un des piliers du pont dans la nuit du 9 au 10 décembre 2013. La structure a dû être fermée pendant deux semaines, tout juste avant la période des Fêtes, ce qui a forcé Saguenay à mettre en place un système de navettes entre les deux rives de la rivière.

Le MTQ estime que Construction CGP était responsable de la surveillance des travaux et que la compagnie devait donc assurer la protection du pont en tout temps. Il soutient que la firme a fait preuve de «négligence» et d'«insouciance» dans ce dossier.

Une partie de la somme réclamée dans la poursuite inclut les coûts qu'ont dû assumer la Ville et la Société de transports du Saguenay (STS) pendant la fermeture du pont.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer