Fabien Paul: la victime se dissocie de la pétition

Fabien Paul... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Fabien Paul

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La victime de l'ex-directeur général de Mashteuiatsh, Fabien Paul, ne souhaite pas que les deux conseillères Marjolaine Étienne et Julie Rousseau démissionnent.

« Ce n'était pas mon intention quand j'ai témoigné devant le juge. Je voulais expliquer toutes les démarches que j'avais faites avant de décider de porter plainte. Ç'a été une décision difficile à prendre et j'aurais aimé avoir un peu plus de soutien de ces deux femmes, surtout qu'une a étudié en sexologie », a-t-elle affirmé lors d'un entretien avec Le Quotidien.

Cette dernière assure qu'elle n'est pas derrière la pétition qui réclame la démission des deux femmes. « J'ai eu des téléphones de gens qui ont dit que c'était moi. Ce n'est pas le cas. J'ai pris connaissance de la pétition comme tout le monde, il y a quelques jours », a-t-elle ajouté.

Cette dernière est satisfaite que la culpabilité de Fabien Paul et son témoignage à la Cour suscitent de vives réactions dans la communauté. « Moi, ce que je voulais, c'était en premier me libérer de cette dure épreuve et enfin de passer à autre chose. Ensuite, je voulais dire aux femmes de ma communauté qui ont été victimes d'agressions sexuelles de ne pas avoir peur de dénoncer. Tant mieux si le conseil de bande se réveille et invite aussi les femmes à le faire. C'est le silence qu'il faut briser », a-t-elle conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer