Six chefs d'accusation pour le fuyard de Saint-Nazaire

Jean-Philippe Côté fait face à la justice pour... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Jean-Philippe Côté fait face à la justice pour avoir tiré des coups de carabine et fuit les policiers, dimanche, à Saint-Nazaire.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Jean-Philippe Côté fait face à la justice pour avoir tiré des coups de carabine et fuit les policiers, dimanche, à Saint-Nazaire. Le jeune homme de 24 ans a comparu lundi au Palais de justice de Chicoutimi sous plusieurs chefs d'accusation, dont décharger une arme à feu sans se soucier de la présence de personnes, de conduite avec les facultés affaiblies, d'entrave au travail des policiers, de menaces envers les policiers, de délit de fuite et de bris de probation. Il y a quelques mois à peine, Côté avait reçu une sentence pour avoir mordu un agent de police.

Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec, rappelons-le, ont été appelés à se rendre à Saint-Nazaire, dimanche, en fin d'après-midi, pour un homme en état de crise. Ce dernier tirait des coups de feu, ont rapporté des voisins.

À l'arrivée des policiers, Côté a pris la fuite en voiture. Mais une sortie de route a rapidement mis fin à sa course. Les policiers ont ensuite procédé à son arrestation avant de le transporter à l'hôpital. « Il n'a comparu qu'en fin d'après-midi, car il se trouvait à l'hôpital. Mais lorsque son état s'est amélioré, les agents ont pu le questionner à nouveau », précise Me Olivier Théorêt, l'avocat de Côté. Ce dernier tient d'ailleurs à préciser que son client n'a jamais visé une personne avec son arme.

Côté demeure détenu jusqu'à son enquête sur le cautionnement prévu jeudi au Palais de justice de Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer