Coupable d'homicide involontaire sur son père

Le Palais de justice de Roberval... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le Palais de justice de Roberval

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Stacey Sikounik Denis-Damée a plaidé coupable à une accusation d'homicide involontaire sur son père.

Son avocat, Me Denis Otis, a réussi à convaincre la Couronne de modifier le chef d'accusation de meurtre prémédité pour celui d'homicide involontaire. Ainsi, la jeune femme de 21 ans d'Obedjiwan ne s'expose plus à une peine minimale de 25 ans. Elle reviendra à la Cour en décembre pour les représentations sur la peine après avoir complété une thérapie pour venir à bout de sa dépendance à l'alcool et à la drogue.

Rappelons que la femme avait poignardé à mort son père, Alfred, le 28 juin 2015. Son état d'intoxication ce soir là et les circonstances du drame ont milité pour en arriver à des accusations d'homicide involontaire. Stacey Sikounik Denis-Damée n'acceptait pas que son père fréquente une autre femme. Lors de cette soirée, elle et sa mère se sont dirigées au domicile de l'autre femme pour aller chercher Alfred Denis-Damée. Des disputes ont éclaté sur place et au retour. Rendu à la maison, le père aurait regagné sa chambre. Stacey Sikounik Denis-Damée a fait la même chose pour aller chercher un couteau. Elle a surgi dans la chambre de son père et l'a poignardé une fois au thorax devant sa mère incrédule.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer