Un homme barricadé à Jonquière

Un homme dans la trentaine tenait toujours les policiers en haleine, mardi... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Un homme dans la trentaine tenait toujours les policiers en haleine, mardi soir, au moment de mettre sous presse. L'individu armé d'un couteau s'est barricadé dans son appartement situé au 3726, rue de Montcalm.

Le lieutenant Mathieu Perron... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Le lieutenant Mathieu Perron

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Au moment d'écrire ces lignes, les policiers de la Sécurité publique de Saguenay étaient en attente d'un mandat d'autorisation pour entrer à l'intérieur de l'appartement. 

« L'individu ne veut pas sortir tant et aussi longtemps que nous n'aurons pas de mandat. Nous rentrerons en contact avec lui dès que nous l'obtiendrons. Des enquêteurs sont au poste et travaillent sur le dossier », a mentionné le lieutenant Mathieu Perron, rencontré sur les lieux.

Le corps de police a reçu l'appel à 21 h 15. Selon les informations obtenues, l'événement se serait produit à la suite d'une chicane de famille. « Nous nous sommes présentés ici après que des menaces de mort aient été proférées à l'égard de membres de la famille. Nous avons discuté avec le suspect à plusieurs reprises et il n'y a eu aucune menace à l'endroit des policiers. »

Des témoins ont confirmé aux policiers que l'individu s'était rendu dans le logement de l'étage inférieur et qu'il aurait fait des menaces à l'aide d'un couteau. Malgré le fait que l'intervention ait monopolisé une demi-douzaine d'autopatrouilles, c'était le calme plat dans le quartier résidentiel. Quelques voisins assistaient à la scène, mais sans plus. Tout au long de la présence du Quotidien sur les lieux, les lumières du logement du suspect étaient éteintes. « Il a ouvert les lumières de son logement et on l'a vu par la fenêtre. Il parlait au téléphone en se promenant. Ensuite, on ne l'a pas revu », ont raconté au journal des gens du voisinage rencontrés sur place. « Les policiers lui ont parlé avec un haut-parleur, mais il ne s'est pas rendu. Sa mère demeure au rez-de-chaussée. Il y aurait eu une chicane. Les policiers ont évacué la dame », ont ajouté d'autres témoins.

Une portion de la rue de Montcalm a été fermée durant l'intervention policière. Initialement, six autopatrouilles ont été dépêchées sur les lieux. 

Le barricadé est connu des milieux policiers.

Autre affaire

Plus tôt dans la soirée, à 20 h 28, les policiers de Saguenay se sont rendus au 806, rue Couture, pour une histoire similaire qui se serait produite après une chicane conjugale. « Lorsque nous sommes arrivés, le monsieur s'était sauvé. Il avait fait des menaces et avait porté des voies de fait à sa conjointe, mais il s'était sauvé dans le bois armé d'un couteau. » 

Les policiers sont partis à sa poursuite et pendant ce temps, l'homme a pu réintégrer sa résidence. Il s'est barricadé. Quant à la dame, elle a été en mesure de quitter l'endroit. « Ç'a duré environ 30 minutes. Nous avons réussi à le faire sortir », a terminé le lieutenant Perron.

L'homme comparaîtra devant un juge, aujourd'hui. Une série d'accusations seront portées contre lui, dont séquestration, menaces et voies de fait.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer