Voies de fait: 30 mois pour Éric Beaulieu

Éric Beaulieu restera en prison pour quelques mois... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Éric Beaulieu restera en prison pour quelques mois encore.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Baieriverain Éric Beaulieu écope d'une sentence de 30 mois de prison pour plusieurs dossiers judiciaires, dont deux voies de fait avec lésion et armées.

Le client de Me Charles Cantin a réglé de nombreuses accusations devant le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec. Incarcéré depuis juillet 2015, il lui reste environ 14 mois de prison à faire avant de pouvoir reprendre sa liberté.

Beaulieu, âgé de 31 ans, avait retenu l'attention des policiers de la Sécurité publique de Saguenay en juin 2015. Il s'était barricadé dans son appartement de l'avenue du Port, à La Baie, et avait tenu les policiers de Saguenay en haleine durant quelques heures, jusqu'à l'arrivée de l'équipe spéciale de la Sûreté du Québec.

Cette affaire avait débuté lorsque les agents ont voulu exécuter un mandat d'arrestation en provenance de la Couronne de Montréal.

Au départ, Beaulieu a fourni une fausse identité aux agents, mais les policiers ne l'ont pas cru immédiatement. Ils sont retournés le lendemain en sachant qu'ils avaient le véritable individu devant eux. C'est là que Beaulieu s'est barricadé.

Cette arrestation faisait suite à des dossiers relatifs au district judiciaire de Montréal. Beaulieu était accusé de s'être introduit à deux reprises dans des centres commerciaux.

Voies de fait

Dans une autre affaire, il s'en est pris à l'ami de son ex dans une bagarre, d'où les accusations de voies de fait.

Il a aussi été impliqué dans une autre altercation avec un individu qui a voulu l'attaquer avec un bâton de baseball. Beaulieu aurait réussi à le désarmer. Mais craignant que son assaillant ne récidive, l'accusé est revenu à la charge et a frappé avec un couteau. Accusé initialement de voies de fait graves, la charge a été réduite à des voies de fait armé.

Beaulieu a aussi plaidé coupable à une accusation de méfait pour avoir causé pour 12 000$ de dommages dans un logement de La Baie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer