Alcool au volant: Francis Minier règle ses dossiers

Francis Minier n'avait aucun antécédent judiciaire, mais mercredi matin, il est... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Francis Minier n'avait aucun antécédent judiciaire, mais mercredi matin, il est reparti du Palais de justice de Chicoutimi avec deux dossiers de conduite avec les facultés affaiblies et une interdiction de conduire pour les deux prochaines années.

Le Chicoutimien de 28 ans a enregistré deux plaidoyers de culpabilité pour des affaires remontant à 2009 et 2016. Le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec, lui a imposé une première amende de 1000$ et lui a retiré son permis de conduire pour 12 mois.

Immédiatement après, Me Sophie Bergeron, qui représentait l'accusé, a indiqué que Minier était pour enregistrer un autre plaidoyer de culpabilité pour avoir conduit avec les facultés affaiblies. En 2009, Minier, qui conduisait de façon erratique, a été intercepté avec un taux de .145. Il a reçu une amende de 1000$.

Et en 2016, il a repris le volant avec les facultés affaiblies par l'alcool et s'est retrouvé en sens inverse sur la voie publique. Il est passé à un cheveu d'entrer en collision avec un véhicule de la Sécurité publique de Saguenay. Cette fois-ci, il a présenté un taux d'alcoolémie de .195, soit plus de deux fois la limite permise.

Le juge l'a condamné à 1500$ d'amende et lui a imposé une année supplémentaire d'interdiction de conduire. «Vous faites partie du club des chanceux. Il n'y a pas eu d'incidents, heureusement», a conclu le juge Lortie. Stéphane Bégin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer