Décès de Kathleen Haché-Binette: Blanchette cité à procès

Jean-Philippe Blanchette, accompagné de son avocat, Me Luc... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Jean-Philippe Blanchette, accompagné de son avocat, Me Luc Tourangeau

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Chicoutimien Jean-Philippe Blanchette a appris, mercredi, la preuve que détient le ministère public dans son dossier de conduite de facultés affaiblies causant la mort de son amie de coeur en août 2014.

L'enquête préliminaire de l'homme de 35 ans s'est déroulée devant le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec. Une ordonnance de non-publication a été demandée par Me Luc Tourangeau, en défense.

Il est donc impossible pour les médias de rapporter le contenu de la preuve détenue par Me Jean-Sébastien Lebel, de la Couronne. Deux témoins seulement ont été entendus, mais le contenu de leur témoignage est frappé de l'ordonnance de non-publication.

Le 18 août 2014, Blanchette et sa conjointe sont à bord d'un Jeep Wrangler et se dirigent vers la rue Jodoin. En arrivant dans le secteur, Blanchette, qui se trouvait au volant, a perdu le contrôle du véhicule, qui a capoté.

Au lendemain de l'événement, Blanchette a été accusé de conduite dangereuse et de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort de Kathleen Haché-Binette.

Après avoir passé quelques jours en détention, Jean-Philippe Blanchette a été remis en liberté. Il l'est toujours, mais se doit de respecter des conditions.

Au terme de l'enquête préliminaire, le juge Pierre Lortie a cité l'accusé à procès pour la conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et la conduite dangereuse causant la mort.

Les parties se reverront aux assises criminelles du 15 septembre afin de fixer une date pour la tenue d'un procès devant juge et jury.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer