La Cour d'appel déboute le policier André Simard

Simard a été reconnu coupable de six chefs... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Simard a été reconnu coupable de six chefs d'agressions sexuelles et de cinq chefs de trafic de stupéfiants.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ex-policier de Saguenay, André Simard, est débouté en Cour d'appel du Québec. Les trois juges ont rejeté les arguments de la défense et maintiennent les verdicts de culpabilité et la sentence de l'individu.

Simard a été reconnu coupable de six chefs d'agressions sexuelles et de cinq chefs de trafic de stupéfiants.

À l'époque du procès, Simard avait été condamné à une peine d'emprisonnement de deux ans moins un jour.

Le juge Rosaire Larouche avait rendu sa décision le 17 mars 2014. Mais la décision avait été portée en appel, l'avocat de la défense, Me Dominic Bouchard, estimant que le juge de première instance avait erré en droit en refusant d'entendre les explications sur le comportement sexuel des plaignantes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer