Daniel Lemieux plaide coupable

Daniel Lemieux est en attente de sentence pour... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Daniel Lemieux est en attente de sentence pour possession et distribution de pornographie juvénile.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Daniel Lemieux, qui est en attente de sentence pour possession et distribution de pornographie juvénile, a manqué à ses conditions de la Cour. Il a plaidé coupable, jeudi, après avoir été arrêté alors qu'il surfait sur Internet à la bibliothèque de Jonquière.

Les policiers ont également découvert un ordinateur, une tablette et un cellulaire à son domicile.

Daniel Lemieux est sous conditions du tribunal depuis qu'il a plaidé coupable à des accusations de possession et de distribution de plus de 70 000 fichiers de pornographie juvénile, en janvier dernier, au Palais de justice de Chicoutimi. Il doit revenir en Cour le 9 juin et s'expose à une peine minimale d'un an de prison.

Dernièrement, l'homme s'est présenté à la bibliothèque de Jonquière, où il s'est installé devant un ordinateur. Il affirme avoir payé des factures via le site de son institut bancaire. Daniel Lemieux a été dénoncé par une personne qui l'a reconnu.

Les policiers se sont donc déplacés à la bibliothèque, où ils ont arrêté le Jonquiérois de 65 ans. L'homme, qui souffre de scléroses en plaques et qui se déplace en fauteuil roulant, a demandé aux agents s'ils pouvaient passer chez lui, puisqu'il avait besoin de ses médicaments. En arrivant au domicile, les policiers ont vu un ordinateur à l'intérieur. Ils sont entrés, puis ont découvert une tablette et un téléphone intelligent. Même s'il n'avait pas accès à Internet chez lui, Daniel Lemieux ne peut avoir en sa possession de tels appareils électroniques, en raison des accusations qui pèsent contre lui. Évidemment, il lui est interdit de surfer sur Internet, même si ce n'est que pour payer des factures.

Lemieux a donc plaidé coupable à ces nouvelles accusations de bris de conditions, jeudi après-midi. Il sera de retour devant les tribunaux le 9 juin prochain, alors que les conclusions d'un rapport présentenciel seront détaillées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer