Glissement de terrain à La Baie: évacués jusqu'à mardi

Deux maisons de la rue Édouard-Gobeil à La... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Deux maisons de la rue Édouard-Gobeil à La Baie ont dû être évacuées en raison d'un glissement de terrain survenu jeudi soir. Les résidants ne pourront pas y retourner avant mardi.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les habitants de deux maisons de La Baie ont dû être évacués en raison d'un glissement de terrain survenu jeudi soir. Heureusement, personne n'a été blessé, mais les résidants ne pourront pas retourner chez eux avant mardi. Des ingénieurs du ministère des Transports du Québec (MTQ) et la sécurité civile de Saguenay ont estimé que le terrain était encore trop dangereux.

Les habitants de deux maisons de La Baie... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

«Il n'y avait personne à la maison. J'étais partie faire des commissions et mon mari visitait quelqu'un de sa famille. C'est mon voisin, qui travaillait dehors, qui a entendu un bruit et qui est allé voir ce qui se passait. C'est lui qui a constaté que le terrain avait glissé», raconte Annie Gagnon, qui habite l'une des maisons évacuées, situées sur la rue Édouard-Gobeil.

Mme Gagnon était sur le chemin du retour lorsque l'évènement s'est produit. Elle est arrivée peu après à sa résidence et a tout de suite contacté les services de sécurité.

«Le garage est endommagé. Sauf que ce n'est que du matériel, on va pouvoir reconstruire. S'il n'y a personne de blessé, c'est ça l'important», ajoute-t-elle.

C'est un cran, situé derrière les habitations, qui s'est affaissé. Les résidants des deux maisons évacuées ont été pris en charge par des membres de leur famille et par la Croix-Rouge.

Le terrain toujours dangereux

«Ce n'est vraiment pas plaisant d'être évacué de sa maison, mentionne Annie Gagnon. Sauf que les services de sécurité croient que ça peut glisser encore, puisqu'il y a eu beaucoup de pluie.»

Le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saguenay, Sylvain Bouchard, a passé la journée de vendredi sur les lieux afin d'assister les ingénieurs du MTQ dans leur travail.

«On est venus pour vérifier si les maisons étaient sécuritaires et on a déterminé que non», raconte-t-il.

Des travaux auront lieu afin de sécuriser l'endroit, afin de s'assurer qu'une telle situation ne se reproduira pas.

«Les inspecteurs sont arrivés vers 14h vendredi et ont fait une évaluation. Ils ont soumis leur rapport et des recommandations. Les travaux devraient commencer lundi, si tout se passe bien», explique le directeur de la Sécurité civile et du service de sécurité incendie du Saguenay-Lac-Saint-Jean Côte-Nord, Pierre Dassylva.

Il mentionne que les causes du glissement de terrain ne sont pas connues exactement, mais estime que c'est probablement dû au dégel et à la pluie.

«Les gens ne s'en rendent pas compte nécessairement, mais l'affaissement d'un terrain n'est pas exceptionnel. Ça arrive souvent dans des terrains vagues ou dans des endroits plus éloignés des maisons. On n'a pas à évacuer personne dans ces cas-là», ajoute-t-il.

D'ailleurs, la rivière Caribou, dans le secteur Canton-Tremblay, a débordé aujourd'hui. Un amas de boue et de pierre s'est détaché et une partie d'un terrain a été inondée. Toutefois, la Ville assure qu'il n'y a aucun danger pour les résidents du secteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer