Les recherches pour retrouver Isabelle Lévesque relancées

Trois bénévoles ont décidé de relancer les recherches... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Trois bénévoles ont décidé de relancer les recherches pour retrouver Isabelle Lévesque ou des indices liés à sa disparition. Ils arpentent les berges du Saguenay, où des traces de pas avaient été découvertes quelques jours après la disparition.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Les recherches pour retrouver Isabelle Lévesque, cette dame portée disparue depuis janvier dernier à Chicoutimi, ont été relancées. Cette fois, ce sont deux pompiers et un ambulancier retraité qui ont décidé d'arpenter les berges de la rivière Saguenay, dans l'espoir d'apporter des réponses aux proches de la mère de famille. Une initiative volontaire et bénévole.

Isabelle Lévesque a été vue pour la dernière fois le 28 janvier dernier, alors qu'elle quittait l'hôpital de Chicoutimi. Elle y était hospitalisée pour soigner une dépression. Des recherches avaient été effectuées au cours des jours suivants et les plongeurs de la Sûreté du Québec avaient été appelés sur place, puisque des traces de pas avaient été découvertes près de la rivière, à proximité de la Marina de Chicoutimi.

C'est d'ailleurs le pompier Mario Gagnon qui avait fait cette découverte. «J'avais participé aux premières recherches lorsque la famille avait fait appel à des bénévoles. J'avais trouvé ces traces, mais nous ignorons s'il s'agissait bel et bien de celles d'Isabelle. Il y a deux semaines, nous avons décidé de recommencer les recherches, puisque la neige commençait à fondre», a expliqué Mario Gagnon, lorsque joint mardi soir par Le Quotidien. Le trio de bénévoles, dont font partie un autre pompier de Saguenay et un ambulancier à la retraite, a fouillé les berges deux fois la semaine dernière. Les trois hommes ont poursuivi leur travail mardi et ils seront encore sur place mercredi.

«Nous aimerions aider la famille. L'attente et le fait de ne pas savoir ce qui a pu se passer sont sans doute très difficiles à vivre», a indiqué Mario Gagnon. Ce dernier a tout de même tenu à informer le père d'Isabelle Lévesque de la situation.

«Je n'aurais pas voulu faire ces recherches sans le consentement de la famille. Le père m'a donné le OK. Je sais que la situation n'est pas facile pour les proches et je ne voulais pas agir contre leur volonté», a ajouté le pompier.

Jusqu'à maintenant, les recherches du groupe de bénévoles se sont avérées vaines. Les trois hommes seront toutefois de retour sur les berges du Saguenay, près du pont Dubuc, mercredi en matinée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer