Accusé d'avoir fauché une jeune famille, Yves Martin demeure incarcéré

Le juge Jacques Trudel de la Cour du Québec a tranché. Yves Martin, un... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le juge Jacques Trudel de la Cour du Québec a tranché. Yves Martin, un récidiviste de l'alcool au volant, demeurera détenu en attendant son procès au palais de justice de Chicoutimi.

Accusé de négligence criminelle ayant causé la mort de Mathieu Perron, de Vanessa Tremblay-Viger et de leur fils Patrick, âgé de 4 ans, Martin fait aussi face à une accusation de conduite dangereuse et de conduite avec les facultés affaiblies à la suite de la collision survenue le 1er août 2015 dans le rang Saint-Paul à Laterrière, au Saguenay. La jeune mère de famille était également enceinte au moment de la tragédie.

Le magistrat n'a pas été rassuré par les garanties offertes par la défense. Selon le juge, une remise en liberté minerait la confiance du public envers l'administration de la justice. Ce dernier a rendu sa décision jeudi matin au palais de Chicoutimi après une enquête sur remise en liberté qui aura duré deux jours.

L'accusé demeurera donc en prison en attendant la tenue de son procès. Son avocat avait notamment offert qu'il porte un bracelet électronique s'il était remis en liberté. Il s'était également engagé à déposer une caution de 100 000 $ et à suivre une thérapie. Mais le juge a catégoriquement refusé.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer