La police tire sur un homme à Lac-Simon

Un autre drame a frappé la communauté autochtone de Lac-Simon, en Abitibi,... (Photo Rocket Lavoie, Archives Le Quotidien)

Agrandir

Photo Rocket Lavoie, Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un autre drame a frappé la communauté autochtone de Lac-Simon, en Abitibi, mercredi soir, lorsqu'un Algonquin a été atteint par les balles de la police de la communauté. La Sûreté du Québec (SQ) n'a pu confirmer le décès du suspect, au moment de mettre sous presse, mais précisait que la vie du jeune homme était en danger.

Rappelons que le 13 février dernier, Thierry Leroux avait été tué par un membre de la communauté autochtone lors d'une intervention qui a mal tourné. Le policier de 26 ans, originaire de l'Abitibi, a étudié au Collège d'Alma et habitait dans la région. L'homme qui l'avait abattu avait par la suite retourné l'arme contre lui. Des funérailles civiques avaient eu lieu à la cathédrale de Chicoutimi en présence de nombreux policiers.

«Vers 19 h 30, les policiers de la communauté de Lac-Simon auraient été appelés à intervenir auprès d'un individu, possiblement armé d'une arme blanche, circulant dans les rues de la communauté, a résumé le sergent Claude Denis de la SQ. Lors de l'intervention des policiers, il y aurait eu impact entre une auto-patrouille et le suspect. Des coups de feu auraient également été tirés. Le suspect, âgé dans la vingtaine, a été transporté au centre hospitalier avec des blessures sérieuses et on craindrait pour sa vie.»

Un autre événement a par la suite nécessité la présence des policiers de la SQ, appelés en renfort. En effet, à la suite de la première intervention, un groupe de personnes aurait tenté de s'en prendre aux policiers de Lac-Simon. Le sergent Denis a confirmé qu'une enquête indépendante a été déclenchée par le ministère de la Sécurité publique. Le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la SQ a pris en charge le dossier.

«Compte tenu de la teneur des événements, la Sûreté du Québec assurera la desserte policière de Lac-Simon, et ce, jusqu'à nouvel ordre», a confirmé le sergent Claude Denis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer