Remise en liberté d'Yves Martin: la décision rendue demain matin

Yves Martin, accusé notamment de conduite avec les... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Yves Martin, accusé notamment de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort de trois personnes dans le rang Saint-Paul en août dernier, saura jeudi s'il peut demeurer libre pendant les procédures judiciaires.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Yves Martin, accusé notamment de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort de trois personnes dans le rang Saint-Paul en août dernier, saura jeudi s'il peut demeurer libre pendant les procédures judiciaires. Le juge Jacques Trudel rendra sa décision à 9 h 30, au Palais de justice de Chicoutimi, après une enquête sur le cautionnement qui aura duré deux jours.

Son avocat, Me Jean-Marc Fradette, a fait entendre deux nouveaux témoins pour garantir la sécurité du public si son client est relâché. L'un de cofondateurs de Recovery Science Corporation, Steven Than, a expliqué le fonctionnement du bracelet GPS conçu par son entreprise. En plus d'alerter les autorités si l'accusé ne respecte pas le couvre-feu, le bracelet est en mesure de déceler la consommation d'alcool. L'analyse pour confirmer la présence d'alcool prend toutefois de 24 heures à 48 heures. Le bracelet, entièrement payé par l'accusé, coûte environ 500 $ par mois.

Un représentant de la maison Jean Lepage a également témoigné devant le juge Trudel. Il a assuré qu'Yves Martin est prêt pour une thérapie de 21 semaines offerte à Trois-Rivières.

// Plus de détails dans l'édition de demain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer