Assez, c'est assez!

Le criminaliste Stéphane Ouellet devra avoir de bons arguments à présenter au... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le criminaliste Stéphane Ouellet devra avoir de bons arguments à présenter au juge Michel Boudreault pour le convaincre de remettre le dossier de son client, Philippe Fortin.

Absent du tribunal mardi matin, Me Ouellet avait laissé ses instructions à son confrère, Me Charles Cantin (comme cela se produit fréquemment lorsqu'il est question d'une remise). Il demandait à reporter le plaidoyer de culpabilité à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies qui remonte à 2014.

Ce qui semblait être une simple formalité a pris une tout autre tournure. Sans dire que le magistrat de la Cour du Québec n'acceptera pas la demande de la défense, le juge voudrait en savoir davantage avant d'autoriser le report.

Le client de Me Ouellet travaille présentement sur le chantier de La Romaine, sur la Basse-Côte-Nord, et il ne serait pas disponible avant le mois de mai.

Sauf que Me Isabelle Godon, de la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP), a fait valoir au tribunal qu'il s'agissait de la troisième remise dans cette affaire et que l'accusé s'était pourtant engagé à plaider coupable il y a déjà plusieurs mois.

« Il y a eu une première remise le 18 août et une deuxième le 24 novembre. Le dossier n'avait pu procéder et le tout avait été remis à aujourd'hui (15 mars). Chaque fois, c'est la même chose, l'accusé se trouve à La Romaine et ne peut être présent », a expliqué Me Godon.

Le juge Boudreault a rejeté la demande de délai et a plutôt exigé que l'avocat de la défense fournisse des arguments valables pour l'obtenir. Le dossier a été reporté à jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer