Un ancien Marquis dans un état critique

La route 170 est restée bloquée à la... (Photo Le Quotidien, René Bouchard)

Agrandir

La route 170 est restée bloquée à la suite de la violente collision frontale survenue dans le secteur de Saint-Gédéon.

Photo Le Quotidien, René Bouchard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ancien homme fort des Marquis de Jonquière dans la Ligue nord-américaine de hockey, Alexandre Gauthier, a été impliqué dans la violente collision frontale survenue vendredi matin, vers 8h, sur la route 170, à la hauteur de Saint-Gédéon. Le Jonquiérois de 26 ans, qui se rendait travailler à Roberval, a été grièvement blessé et on craignait pour sa vie.

Il a été opéré pour des hémorragies internes (estomac et cerveau) en après-midi et selon les nouvelles fournies vers 20h par l'un de ses amis, Stéphane Gauthier, propriétaire de la Petite Grenouille de Chicoutimi, l'opération s'est bien déroulée. 

Selon des témoins, Gauthier aurait fait une manoeuvre pour dépasser un camion-citerne et s'est retrouvé face à face avec une camionnette venant en sens inverse.

Le choc fut très violent et l'avant de la voiture a pris en feu. Deux policiers de la Sûreté du Québec qui passaient par là au même moment, pour se rendre aux funérailles de l'agent Thierry Leroux, l'ont sorti du véhicule avec l'aide d'un médecin de Roberval qui était là, lui aussi, par hasard.

La route a été fermée à la circulation un bon moment, puisque la Sûreté du Québec a fait appel à des reconstitutionnistes en scènes d'accident de niveau IV, afin de déterminer les circonstances de la collision. Tout était revenu à la normale vers 15h.

Celui qui évolue maintenant pour Cornwall avait commencé à bouger ses mains et ses pieds avant d'être plongé dans le coma en vue de l'opération. «Il est toujours maintenu dans le coma! Un bras de cassé, des grafignes sur les mains et dans la figure, mais rien de grave de ce côté! Le corps se porte bien! (sic)», raconte Stéphane Gauthier sur Facebook. 

Les médecins ont écarté la possibilité qu'il reste dans un état végétatif s'il se réveille, ce qui constitue déjà une excellente nouvelle dans les circonstances. «Il reste à voir comment la tête va se comporter pendant la nuit» en raison de l'enflure et du traumatisme subi. Évidemment, tout le monde croise les doigts pour que les nouvelles continuent d'être positives. 

Sur le réseau Facebook, une impressionnante vague de messages d'encouragement a déferlé pour le jeune père de famille et ses proches. Dans la Ligue nord-américaine de hockey, les rivalités ont été laissées de côté. Tant ses anciens coéquipiers Gaby Roch et Sean McMorrow que ses adversaires ont rappelé qu'il était un guerrier et qu'il se devait de livrer le plus gros combat de sa vie pour retrouver sa famille et ses amis qui ont besoin de lui. Même la petite peste de Thetford, Martin Larivière, a livré un beau témoignage par vidéo, une initiative qui a fait boule de neige. Plusieurs témoignages de joueurs de la LNAH, de ses anciens coéquipiers des Marquis juniors AA et du monde de la boxe sont venus grossir le flot des encouragements envoyés au jeune homme et à ses proches.

Avec Normand Boivin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer