De la glace fracasse son pare-brise

Le bloc de glace a fait éclater le... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le bloc de glace a fait éclater le pare-brise du véhicule de Régis Bouchard, qui circulait en direction de Saint-Coeur-de-Marie.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Régis Bouchard a eu la peur de sa vie, vendredi, lorsqu'il a reçu de plein fouet un morceau de glace dans son pare-brise. Le bloc de glace, qui s'est détaché d'un camion circulant en sens inverse, a fait éclater le pare-brise du véhicule et le conducteur a dû faire preuve de sang-froid pour ne pas en perdre le contrôle.

Régis Bouchard a été blessé à une oreille... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Régis Bouchard a été blessé à une oreille lorsque le pare-brise s'est fracassé. Il a affirmé avoir eu la peur de sa vie.

Photo courtoisie

L'incident s'est produit vendredi, vers 14 h, à la hauteur de Saint-Henri-de-Taillon. Régis Bouchard circulait vers Saint-Coeur-de-Marie lorsqu'il a croisé une camionnette qui tirait une remorque. La remorque était recouverte d'une importante couche de glace et c'est au moment où M. Bouchard l'a croisé qu'un bloc de glace s'est détaché.

« Je l'ai vu se soulever de la remorque et voler jusque dans mon pare-brise. Ç'a duré une fraction de seconde. Le bloc de glace a fracassé une bonne partie de mon pare-brise, surtout du côté passager. C'était comme si je rentrais dans un mur. Par chance, j'étais seul à bord de mon auto. Et j'ai été en mesure de garder le contrôle de mon véhicule. Mais je peux vous dire que j'ai eu peur », a raconté Régis Bouchard, lorsque joint hier par Le Quotidien. Régis Bouchard a été blessé à une oreille.

Il semblerait que le conducteur de la camionnette n'a pas été témoin de l'accident, puisqu'il ne s'est jamais arrêté.

« Je n'en veux pas au conducteur, mais je souhaite surtout sensibiliser les gens à l'importance de bien déneiger et déglacer leur voiture. Jamais je n'aurais pensé qu'un morceau de glace pourrait faire d'aussi gros ravages. En y repensant, je me dis que j'aurais bien pu y passer aussi. J'aimerais bien retrouver le conducteur de la camionnette. Pas parce que je lui en veux, mais seulement pour qu'il sache ce que de la glace peut faire », a affirmé Régis Bouchard.

L'homme a publié sa mésaventure, hier, sur sa page Facebook. « J'ai hésité avant d'écrire quelque chose et jamais je ne pensais que des journalistes m'appelleraient! Mais si ça peut sensibiliser les conducteurs, c'est une bonne chose. Disons que j'ai été très chanceux dans ma malchance », a noté M. Bouchard.

Dimanche en soirée, sa publication avait été partagée 2700 fois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer