Yves Martin de retour à Roberval

Yves Martin... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Yves Martin

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yves Martin est de retour à la prison provinciale de Roberval. Il devrait y demeurer pour la durée des procédures judiciaires.

Me Jean-Marc Fradette, l'avocat du chauffard du rang Saint-Paul à Laterrière, a confirmé la nouvelle.

Il y a une dizaine de jours, le criminaliste avait fait une sortie au Palais de justice de Chicoutimi en précisant que son client n'était pas le bienvenu à la prison robervaloise. Yves Martin s'était même fait dire que le personnel ne voulait pas y voir la «face», qu'il n'avait pas à être là.

Le juge Richard P. Daoust avait fait la recommandation d'amener Martin à Roberval, mais avait ajouté qu'il n'avait aucun pouvoir là-dessus.

Le ministère de la Sécurité publique avait indiqué que l'accusé était le bienvenu à Roberval et disait ne pas être au courant qu'un employé aurait tenu des propos inappropriés à son endroit.

« Je viens d'avoir l'information. C'est une bonne nouvelle. Mon client aura l'occasion de voir les membres de sa famille plus souvent. Et ça me permettra aussi de mieux préparer les auditions pour la prochaine enquête de remise en liberté, qui aura lieu les 5 et 6 avril », a indiqué Me Fradette.

Yves Martin, 35 ans, est accusé d'avoir causé la mort de trois membres d'une même famille le soir du 1er août 2015.

Il fait face à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies, de négligence criminelle et de conduite dangereuse causant la mort.

Le client de Me Fradette est incarcéré depuis le soir des événements. Une première tentative de remise en liberté a échoué. Yves Martin possède deux antécédents judiciaires de conduite avec les facultés affaiblies.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer