De la drogue dans le rectum

Un individu de 35 ans a passé la nuit de jeudi à vendredi à l'hôpital de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un individu de 35 ans a passé la nuit de jeudi à vendredi à l'hôpital de Chicoutimi après s'être introduit des stupéfiants dans le rectum, alors qu'il se trouvait au poste de police de Chicoutimi.

Les policiers de Saguenay ont mis la main au collet d'un individu qui rôdait à proximité du stationnement des motoneiges de l'hôtel Le Montagnais.

«Nos agents effectuaient une patrouille et ils ont aperçu l'individu de 35 ans qui semblait vouloir s'approcher des remorques. À la vue des agents, l'homme s'est sauvé à l'intérieur de l'hôtel où il a été rattrapé par les policiers», mentionne M. Cormier.

L'individu était intoxiqué. Une fois rendu au poste de police, alors qu'il s'apprêtait à communiquer avec son avocat, l'homme aurait tenté de s'introduire des stupéfiants dans le rectum. Il a dû être envoyé à l'hôpital de Chicoutimi afin de l'aider à évacuer la drogue qu'il voulait cacher.

L'homme a été remis en liberté, vendredi après-midi, sous promesse de comparaître éventuellement. Il pourrait être accusé d'entrave au travail des policiers, de bris de condition et peut-être de possession de stupéfiants.

Facultés affaiblies

Les patrouilleurs de la police de Saguenay ont intercepté deux conducteurs automobiles avec les facultés affaiblies, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le premier dossier est survenu vers 1 h 24 sur la rue Duberger, à La Baie. Un appel anonyme aux services d'urgence de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) disait qu'un véhicule était enlisé dans la neige.

«Lorsque les agents sont arrivés sur place, l'individu né en novembre 1967 était assis et présentait des symptômes de facultés affaiblies. Il a été amené au poste de police où il a soufflé un taux de .22. Il a été relâché», a expliqué Bruno Cormier, porte-parole de la SPS.

Et vers 2 h 48, les agents ont arrêté un individu dans le stationnement de l'hôtel du Fjord, sur la rue Morin. L'homme était derrière le volant de sa voiture et celle-ci était en marche.

Il sera accusé de garde et contrôle d'un véhicule en état d'ébriété, car il a présenté un taux d'alcoolémie de .21. L'homme de 57 ans a pu reprendre sa liberté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer